AfriquePolitique

Algérie : une nouvelle loi interdit à l’homme de convoiter les ressources financières de sa femme

Les députés de l’assemblée nationale Algérienne viennent de voter une loi qui interdit scrupuleusement à l’homme de convoiter les ressources financières de sa femme.

Cela veut dire que même en sa qualité de chef de famille, l’homme a l’interdiction absolue d’orienter les finances de sa femme pour le progrès du foyer si la femme n’est pas d’accord.

Publicité

La loi prévoit 6 mois à 2 ans de prison pour tout conjoint ou mari qui exercera sur sa femme des contraintes afin de disposer de ses biens ou de ses ressources financières.

La femme est la seule à orienter ses ressources financières comme bon lui semble, sans tenir compte de l’avis de l’homme. Par contre, l’homme a le devoir de prendre soin de sa famille (sa femme et ses enfants).

Par ailleurs la loi interdit à l’homme de harceler sa femme moralement dans le foyer, ou encore que la femme soit harcelée par une tierce personne en publique.

Pour les élus appartenant à la religion de l’islam, cette nouvelle loi veut imposer  des normes Occidentales à la société Musulmane  qui la société Algérienne.

Cette nouvelle qui vient d’être votée peut-elle être acceptable dans le foyer ?

 

 

 

 

 

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer