À la UneFootballSport

Argentine : le défilé de la Coupe du monde fait un mort

Les célébrations de la Coupe du monde en Argentine ont tué un fan de 24 ans après qu’il soit tombé à travers un toit lors du défilé de mardi après la victoire du pays sur la France.

5

Lionel Messi et le reste des joueurs argentins ont remporté le premier triomphe du pays en Coupe du monde depuis 1986 et cela a poussé des millions de personnes en Argentine à organiser des fêtes. Cependant, le défilé de bus de mardi a été écourté pour des raisons de sécurité des fans sautant sur le haut du bus avec les joueurs. Le ministère de la Santé de Buenos Aires a également confirmé que le fan est décédé à l’hôpital le lundi 19 décembre, en raison d’une blessure à la tête contractée lors de la célébration.

Des détails de la police de Buenos Aires, publiés par La Nacíon disent que l’homme « sautait sur le toit, célébrant le triomphe de l’équipe nationale, jusqu’à ce que [le toit] se brise et qu’il tombe », entraînant une blessure mortelle. 

Argentine : le défilé de la Coupe du monde fait un mort

Dans une déclaration publiée par sa famille, ils disent que l’homme a confondu « une feuille de plastique« , qui servait de toit temporaire. Il est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital Fernández de Buenos Aires.

On craint également pour un garçon de cinq ans qui est dans le coma après avoir subi une grave blessure à la tête à la suite d’un incident sur la Plaza San Martin, où il célébrait le triomphe de l’Argentine en Coupe du monde avec ses parents. La Nacion a également détaillé comment un morceau de marbre est tombé d’un monument pendant les célébrations, frappant l’enfant, qui est maintenant en soins intensifs.

Argentine : le défilé de la Coupe du monde fait un mort

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page