Côte d'IvoireEuropeFootballSport

Arsenal: Nicolas Pépé vers un départ

Ayant perdu sa place de titulaire avec Arsenal, Nicolas Pépé, recrue la plus chère de l’histoire des Gunners (80 millions d’euros) n’exclut pas un départ du club anglais.

Titularisé à seulement cinq reprises cette saison, Nicolas Pépé, l’international ivoirien (33 sélections, 9 buts) vit un calvaire en Angleterre. Longtemps critiqué, Mikel Arteta semble enfin avoir trouvé la bonne formule pour hisser le club londonien en haut du classement de la Premier League et espérer décrocher son ticket pour la Ligue des Champions. Mais Nicolas Pépé n’est visiblement pas une priorité pour Arteta.

De recrue phare, Nicolas Pépé ne brille maintenant que par sa présence sur le banc de touche des Gunners. Il a saisi cette trêve internationale comme une bouée de sauvetage. « C’est un honneur de jouer pour la Côte d’Ivoire. Le plus important est de profiter de votre football. C’est quelque chose que je suis capable de faire quand j’ai la chance de jouer », a-t-il déclaré à Metro.

Nicolas Pépé n’a pas manqué de montrer sa frustration face à cette situation. « C’est frustrant de ne pas jouer. Aucun joueur n’aime ne pas jouer, mais je dois respecter la décision de l’entraîneur. Quand une équipe gagne, il est difficile pour un entraîneur de faire des changements. Mikel me l’a expliqué et je sais que je dois travailler dur à l’entraînement pour avoir plus de temps de jeu. L’entraîneur sait ce que je pense et à quel point je travaille dur. C’est aussi une question de communication. Parfois, il n’est pas facile de communiquer avec la barrière de la langue », dénonce t-il.

Le contrat de Nicolas Pépé avec Arsenal prend fin en 2024 cependant l’ancien Lillois ne ferme pas la porte à un éventuel départ. « Je suis concentré sur nos performances jusqu’à la fin de la saison et sur l’objectif du club qui est d’accéder à la Ligue des Champions. Ensuite, nous verrons ce qui se passe. » 


Lire aussi: Ligue des Champions : les clubs veulent changer certains critères de qualification

Il a ensuite poursuivi : « Je me suis amélioré depuis mon arrivée à Londres. Le football anglais est totalement différent du football français, en particulier l’intensité des matchs et j’ai dû m’adapter physiquement et faire cette transition que j’ai l’impression d’avoir faite » a-t-il conclu. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page