À la UneCôte d'IvoireSociété

Assassinat de Sarah Gandon : le père de la victime raconte les derniers instants avec sa fille

Voilà deux semaines, qu’elle perdait la vie dans une résidence, à Abidjan, capitale économique ivoirienne. La jeune dame Sarah Gandon, alias Champagne d’Afrique aurait été assassinée par un nommé Zadi Isidore alias Izi, à l’issue d’une rencontre sur internet. Quelques jours après l’arrestation de l’assassin, le père de la défunte raconte les derniers instants vécus avec sa fille sur un plateau télé.

Assassinat de Sarah Gandon : le père de la victime raconte les derniers instants avec sa fille

Arrivé de Dakar depuis un moment, M. Gandon, père de la jeune dame, disait vivre au domicile de sa fille. Dans le récit plutôt mélancolique du père, on peut déceler l’attachement et la relation assez affective entre lui et sa fille.

Publicité

Lire Aussi : Côte d’Ivoire/Meurtre de Sarah Gandon: un présumé suspect arrêté

Le mercredi 10 avril, fut le dernier jour où il échangeait avec sa fille. D’après, M. Abraham Gandon, elle l’aurait informé par téléphone qu’elle allait à la rencontre d’un ami venu de l’Angleterre, et qu’elle rentrerait à la maison, assurant son père de ne pas tarder. Seulement, elle fut longue au point d’en alerter toute sa famille, qui la retrouve morte après plusieurs jours de recherches.

« Quelques minutes après, je l’appelle, son numéro ne passe plus, jusqu’à ce que je lance l’avais de recherche sur Facebook, avec sa photo« , a déclaré le père affligé.

Monsieur Gandon, explique que la famille et la fille de Sarah Gandon, reste encore sous le choc et peine à se remettre de sa tragique disparation.

Portée disparue depuis le mercredi 07 avril, Sarah Gandon a été retrouvée mais malheureusement morte. Le point de rencontre choisi par son bourreau était le grand carrefour de Koumassi.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page