À la UneCôte d'IvoireJusticeSociété

Côte d’Ivoire/Meurtre de Sarah Gandon: un présumé suspect arrêté

Le mort tragique de Sarah Gandon connue sur les réseaux sociaux sous le pseudo Champagne d’Afrique avait beaucoup secoué la toile. Et bien, un présumé suspect a été arrêté par la police ivoirienne ce week-end.

Côte d'Ivoire/Meurtre de Sarah Gandon: un présumé suspect arrêté
Isidore le présumé suspect

Zadi Isidore alias Izi est le présumé suspect dans l’affaire de meurtre de la jeune fille, Sarah Gandon. Le week-end dernier, sa photo a été publiée sur la page Facebook officielle de la police nationale demandant un appel à témoin. À la suite de ce poste, plusieurs témoignages n’ont pas tardé à animer la toile avec des preuves de capture d’écrans, et même des lives sur Facebook pour raconter leur calvaire avec ce dernier.

Publicité

Publicité

Côte d'Ivoire/Meurtre de Sarah Gandon: un présumé suspect arrêté

En effet, parmi ces nombreux témoignages certains le reconnaissent comme étant un violeur récidiviste et il aurait même à son actif plus de 40 viols. Aussi, Zadi aurait déjà fait la prison pour le même crime. d’autres ont même expliqué son mode opératoire.

Côte d'Ivoire/Meurtre de Sarah Gandon: un présumé suspect arrêté

« Au début, c’est une fille qui vous écrit pour vous dire qu’elle fait des shootings avec un salaire alléchant. Si vous acceptez de le faire, elle fixe un RDV. Une fois arrivée au lieu du shooting, elle vous dit de l’attendre qu’elle revient, vous ne la reverrez plus. Des jeunes sortiront de nulle part pour vous violer et filmeront la scène. Prendrons votre argent et vous laisseront partir avec votre téléphone afin de vous recontacter pour vous dire : soit vous leur envoyez de l’argent ou soit ils publient la vidéo du viol sur Internet sous la forme de sextape pour ternir votre image, » peut-on lire sur les réseaux sociaux.

Côte d'Ivoire/Meurtre de Sarah Gandon: un présumé suspect arrêté

Mademoiselle Sarah Gandon était portée disparue depuis le mercredi 07 avril, elle avait été retrouvée morte dans une résidence à la suite d’une rencontre avec l’une de ses connaissances Facebook.

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Open