Monde

Australie: La plus vieille araignée au monde est morte

La plus vieille araignée connue au monde est décédée à l’âge de 43 ans, après avoir passé une vie paisible sous terre dans l’ouest de l’Australie.

Nommée Numéro 16, la doyenne des araignées est morte d’une piqûre de guêpe, ont confié les chercheurs à l’AFP

Publicité

Cette Giaus Villosus a largement dépassé le précédent record qui était détenu par une tarentule mexicaine de 28 ans.

« A notre connaissance, c’est la plus vieille araignée à avoir été suivi et sa longue existence nous a permis d’en savoir davantage sur le comportement des araignées fouisseuses (qui creusent un terrier) et la dynamique des populations », a déclaré la chercheuse Leanda Mason.

Numéro 16 avait été découverte en 1974 lors du lancement d’une étude sur les araignées fouisseuses dans le centre de la région de Wheatbelt par la spécialiste australienne des araignées, Barbara York Main, âgée de 88 ans aujourd’hui.

« Au travers des recherches détaillées de Barbara, nous avons été en mesure de déterminer que la longévité des araignées fouisseuses est due à leur cycle biologique, et notamment à la façon dont elles vivent dans des zones de brousses non défrichées, à leur nature sédentaire et à leur métabolisme faible », a déclaré Mme Mason.

Les araignées fouisseuses vivent généralement entre 5 et 20 ans et elles ne constituent pas une menace pour l’homme. Mais leur morsure peut être douloureuse.

Crédit photo : independent

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer