Finance
A la Une

BAD: Un trio d”’incorruptibles” va enquêter sur le président Adesina

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina va finalement faire face à une commission d’enquête sur les malversations et les mauvaises pratiques que lui reprochent les lanceurs d’alerte.

Ce sont trois “incorruptibles” tous extérieurs à la Banque africaine de développement (BAD) qui ont été désignés pour constituer la commission chargée d’enquêter sur la “mauvaise gestion” du président de cette institution.

Publicité

Lire également Accusé de prévarication, Akinwumi Adesina, président de la BAD clame son innocence et annonce des jours meilleurs

Marie Robinson, l’ancienne présidente de l’Irlande et ancienne Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, est la présidente de cette équipe. Avec elle, deux autres experts, le juge Hassan Bubacar Jallow, qui préside actuellement la Cour suprême de la Gambie et ancien procureur auprès du Tribunal pénal pour le Rwanda (TPIR), et Leonard McCarthy, ancien vice-président pour l’intégrité à la Banque mondiale, précise Rfi.

Ces trois personnalités devront confirmer ou infirmer les allégations de “malversations” et de “favoritisme” portées par les lanceurs d’alerte contre Akinwumi Adesina, président de la BAD. Une première enquête menée par le comité d’éthique de l’institution avait déjà innocenté l’ex ministre Nigerian de l’agriculture. Mais ce jugement n’a pas été du goût de certains, notamment les Etats Unis, qui ont soutenu cette deuxième enquête qui durera deux à quatre semaines.

Lire également BAD : les États-Unis exigent une nouvelle enquête sur le président Akinwumi Adesina

De toute évidence, la réélection de M. Adesina, unique candidat à sa propre succession (les élections ont lieu dans 2 mois) dépendra fortement des résultats de l’étude des trois experts indépendants.

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer