Religion
A la Une

Belgique : des murs construits d’os humains et de crânes découverts sous une cathédrale

Des archéologues ont découvert des murs construits à partir d’os humains et de crânes alors qu’ils travaillaient dans la cathédrale Saint-Bavon à Gand, dans le nord-ouest de la Belgique.

Les archéologues se préparaient à construire un nouveau centre d’accueil des visiteurs lorsque cette macabre découverte a été faite.

Publicité

Selon The Brussels Times, les murs sont en grande partie constitués d’os de tibias et de cuisses humains. Des crânes brisés remplissent les espaces entre les murs.

Le chef de projet, Janiek De Gryse, a déclaré que les os seraient retirés et que ce lieu ne deviendra pas une attraction touristique.

Les archéologues pensent que les ossements ont été collectés dans le cimetière à l’extérieur de l’église pendant le nettoyage.

« Lors du nettoyage d’un cimetière d’église, les squelettes ne peuvent pas être simplement jetés. Étant donné que les fidèles croyaient en une résurrection du corps, les os étaient considérés comme la partie la plus importante. C’est pourquoi des maisons en pierre étaient parfois construites contre les murs des cimetières des villes, pour abriter les crânes et les os longs », a expliqué Janiek De Gryse

Un bulletin de l’équipe d’archéologie Ruben Willaert explique que seuls des os de cuisse et de tibia et des crânes ont été trouvés dans les murs car les personnes chargées de nettoyer le cimetière étaient probablement trop « pressées » pour collecter des os plus petits.

« Lors du nettoyage de tombes, les gens étaient souvent pressés et ne prenaient pas la peine de ramasser les os plus petits ou fragiles comme les vertèbres, les côtes, les os des mains et des pieds. Ainsi, une sélection de crânes et d’os longs étaient fréquente. »

Aucun des os des murs n’appartenait à des enfants ou à des jeunes, car les os des enfants « sont petits et fragiles », peut-on lire dans le bulletin.

Publicité 2

Les Catacombes de Paris, l’un des ossuaires les plus célèbres au monde, contient les restes de plus de six millions de personnes dans un réseau de tunnels.

Au Royaume-Uni, l’église Saint-Léonard à Hythe, dans le Kent, abrite un ossuaire en sous-sol contenant les restes d’environ 4 000 personnes et est considérée comme l’une des collections d’os et de crânes humains les plus importantes et les mieux conservées du pays.

Crédit photo : al bawaba

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer