People

Booba s’attaque à Seth Gueko en ressortant un ancien dossier

Après un long moment d’acalmie, Booba vient de relancer ses clashs contre Seth Gueko. C’est via son compte instagram que le duc de Boulogne a décidé de relancer les hostilités.

En décembre dernier, Booba avait relancé un ancien clash en s’attaquant à Seth Gueko et Sinik dans une story avec la publication d’une photo des deux rappeurs français avec en légende: “Jeu-concours : à votre avis combien de libellules ont-ils tatoué à eux deux cette année ?”.

Publicité

Récemment, Booba a remis une couche contre le rappeur Saint-Ouen-l’Aumône sur son compte Instagram avec un ancien dossier. Le duc de Boulogne a publié une image avec la punchline “Je traite les femmes comme des princesses, car je fus élevé par une reine…” une phrase tirée du morceau “Ma Dalton” de Seth Gueko extrait de l’album “Bad Cowboy” paru en 2013.

Booba a par la suite posté une capture d’écran d’un article du journal Le Parisien sur la condamnation de ce dernier au cours de la même année pour violence après avoir saisi une jeune femme par les cheveux et demander à son ami au volant de la voiture de démarrer.

Ce n’est pas tout. Booba a aussi publié un montage photo d’un homme avec le visage de Seth Gueko qui tire une femme par les cheveux avec la même punchline en légende ainsi qu’un émoji mort de rire comme vous pouvez le découvrir sur les copies d’écran ci dessous.

Booba s'attaque à Seth Gueko en ressortant un ancien dossier
Booba s'attaque à Seth Gueko en ressortant un ancien dossier
Booba s'attaque à Seth Gueko en ressortant un ancien dossier

Crédit photo: mouv

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer