AfriqueGhanaSociété
A la Une

Badu Bonsu II: Le roi ghanéen dont la tête a été conservée dans un bocal en laboratoire

Avant d’être exécuté par les Hollandais en 1838, le roi Badu Bonsu II était le souverain de la tribu Ahanta dans la région occidentale. Badu Bonsu II aurait été décapité en représailles au meurtre de deux émissaires néerlandais en 1838. Selon le gouvernement néerlandais, Badu Bonsu II aurait été remis par sa propre «nation» à des colons néerlandais, qui avaient alors le contrôle d’une partie de l’ancienne Gold Coast (aujourd’hui le Ghana) qui comprenait les terres tribales Ahanta.

Arthur Japin, un auteur néerlandais qui a découvert la tête du roi alors qu’il travaillait sur un roman historique, a noté que la tête de Badu Bonsu II avait été prise par le major-général Jan Verveer en 1838 en représailles au meurtre du roi de deux émissaires néerlandais, dont la tête ont été affichés comme trophées sur son trône. Conservé dans un pot de formaldéhyde, la tete du roi Badu Bonsu II a été découvert accumulant de la poussière dans un laboratoire du centre médical de l’Université de Leiden par l’auteur néerlandais à succès.

Publicité
Badu Bonsu II: Le roi ghanéen dont la tête a été conservée dans un bocal en laboratoire

Il y était depuis son arrivée à la fin des années 1830 à partir de ce qu’on appelait alors la Dutch Gold Coast et est aujourd’hui le Ghana. Japin, le romancier néerlandais, a expliqué comment il avait aidé à réunir la tête de Badu Bonsu II avec son corps. “ Je recherchais mon roman sur un garçon Ahanta amené aux Pays-Bas en 1838, et dans le même temps, j’ai entendu parler du roi, qui avait été un ami du garçon. Je cherchais la tête depuis plus de 10 ans ”, aurait déclaré Japin. ” Finalement, en 2002, je l’ai trouvé enfermé dans un placard sombre où il se trouvait depuis plus de 170 ans. ”

En mars 2009, les responsables du gouvernement du Ghana ont annoncé qu’il serait renvoyé dans son pays d’origine pour un enterrement approprié.

Publicité 2


Les gouvernements néerlandais et ghanéen et un membre de la tribu Ahanta de Badu Bonsu ont signé un pacte à La Haye pour la remise du chef, qui est resté hors de vue dans une pièce ailleurs dans le bâtiment du ministère des Affaires étrangères pour la cérémonie. Les chefs de la tribu Ahanta ont organisé un rituel émotionnel, versant de l’alcool sur le sol de la salle de conférence tout en invoquant l’esprit du chef en présence de ressortissants ghanéens vêtus des couleurs du deuil rouge et noir du pays.

Badu Bonsu II: Le roi ghanéen dont la tête a été conservée dans un bocal en laboratoire

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer