DiversSociété
A la Une

Inde: elle demande le divorce parce que son époux est sale et refuse de se laver

Une affaire bizarre surprend les Indiens, alors qu’une femme âgée de 20 ans a demandé le divorce de son mari parce qu’il n’aurait pas une bonne hygiène.
Il est compréhensible que certaines personnes sautent un bain ou deux de temps en temps. Cependant, cette femme d’Inida en particulier a peut-être connu un cas extrême de la part de son mari.

La femme, Soni Devi, a affirmé que son mari, Manish Ram pue parce qu ‘«il ne se rase pas, ne prend pas de bain et ne se brosse les dents régulièrement». Ce qui l’a poussée à porter plainte auprès de la Commission nationale des femmes (SWC).

Publicité

Pour cette raison, le SWC a donné un ultimatum de deux mois au mari de Devi pour changer ses habitudes ou faire face à une action en justice pour non-respect de l’ordonnance.

Sur la base d’un article du Times of India, Pratima Sinha, membre du SWC, a déclaré que Soni, une résidente du village de Nayagaon, avait approché la commission pour demander le divorce de son mari.

Elle dit qu’elle était «décontenancée» par ses raisons stupides de demander le divorce.

“Mon mari pue car il ne se rase pas et ne se lave pas pendant presque 10 jours d’affilée. Il ne se brosse pas les dents et n’a pas de manières”.

Elle a ajouté que son mariage avec son mari n’avait aucun sens. Ils n’avaient pas d’enfants et leur relation en tant que mari et femme n’était pas cordiale, a ajouté Devi.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer