À la UneBurkina FasoSécurité

Burkina/ 3 soldats et 8 civils tués dans une attaque terroriste

Au moins trois soldats et huit supplétifs civils de l’armée ont été tués, samedi, lors d’une attaque de terroristes présumés dans le nord du Burkina Faso, ont indiqué des sources sécuritaires.

« Une embuscade des GAT (Groupes armés terroristes) a visé une patrouille mixte de soldats et de VDP », les Volontaires pour la défense de la patrie, supplétifs de l’armée, « dans la commune de Bouroum (nord). Le bilan est de trois soldats et huit VDP tombés (tués) », a indiqué une source sécuritaire.

Selon une deuxième source des services de sécurité, « l’accrochage a eu lieu dans la localité de Silmangué, dans la province du Namentenga ». « Le bilan provisoire fait état d’une dizaine de victimes (morts), deux blessés et deux portés disparus », a-t-elle précisé.

Cette attaque survient deux semaines après un coup d’Etat le 30 septembre, perpétré par le capitaine Ibrahim Traoré, contre le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, et au lendemain de la désignation du capitaine Traoré comme président de la transition par des assises nationales.

Fin septembre, une attaque perpétrée par des hommes armés à Gaskindé, dans le nord du Burkina Faso, contre un convoi de ravitaillement, a coûté la vie à 37 personnes, selon l’armée et avait précipité la chute du Colonel Damiba.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!