CamerounDivers

Cameroun: croyant avoir trompé son mari, une femme meurt dans une chambre d’hôtel

Triste fin pour une dame originaire de la région de l’ouest Cameroun dont le corps sans vie a été retrouvé dans un hôtel situé dans la localité de Bazou. Selon la radio equinoxe, la dame mariée et mère de plusieurs enfants avait simulé un voyage en direction de yaoundé où elle se rendait pour une visite familiale chez sa sœur.

Des informations font état de ce que cette dernière a pris part à une cérémonie organisée de ce côté-là, après elle s’est rendue dans le département du Ndé pour rencontrer son amant qui vit en Belgique et qui avait décidé de venir passer un bref séjour au Cameroun.

Publicité

C’est dans la journée du 1er décembre que son corps inerte est retrouvé dans un hôtel à la grande surprise de son époux et de ses proches qui la croyaient dans la ville de Yaoundé, sur la base de ses propos.

« La dame résidait à Douala où elle était mariée. Elle avait annoncé à sa famille des jours auparavant qu’elle se rendait auprès de sa sœur à Yaoundé, avant de se retrouver à l’Ouest où elle séjournait en compagnie d’un homme dans un hôtel», peut-on lire dans le journal le jour dans sa publication du 02 décembre 2019.

Une source ayant requis l’anonymat renseigne que «c’est son amant qui a signalé à la réception que quelque chose n’allait pas bien dans sa chambre, puisque la femme en question a suffoqué ».

L’homme dont l’identité n’a pas été dévoilée a été interpellé par la police alors qu’il tentait de prendre la fuite. A en croire notre source, la chambre où séjournaient les «tourtereaux», «présentait des traces d’un grand désordre, signe qu’il y aurait eu bagarre entre les deux».

Pour l’heure, une enquête a été ouverte par la police de baganté pour faire la lumière sur cette affaire. En attendant, l’homme avec lequel la dame séjournait à l’hôtel est retenu dans les locaux de la police.

Publicité 2

Crédit photo: afrikmag

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page