Politique
A la Une

Sommet de l’Otan: échange tendu entre Macron et Trump

Pendant le sommet de l’OTAN, mercredi 3 décembre, les échanges publics entre Donald Trump et Emmanuel Macron ont été particulièrement tendus.

Un Donald Trump qui se fait mâcher par l’un de ses homologues ? Certainement une première dans l’histoire depuis l’entrée à la Maison Blanche du Démocrate. Aux États-Unis, l’échange tendu entre les présidents Trump et Macron, dans le cadre du sommet de l’OTAN, a été senti non sans stupéfaction.

Publicité

“Les deux dirigeants ont affiché publiquement leurs divergences sur la façon de contrôler la menace du terrorisme et sur une vision commune de l’avenir de l’Otan”, indique le New York Times.

Trump a l’habitude de transformer la séance photo poignée de main avant les rencontres diplomatiques, en une mini conférence de presse. Il parle librement, et généralement dit ce qu’il pense, pendant que son interlocuteur ne dit pas grand-chose, grimace comme Angela Merkel, soupire comme le Japonais Abe, ou bien regarde ses chaussures en attendant que ça passe.

L’échange entre les deux dirigeants a pris une tournure surréaliste lorsqu’ils ont commencé à aborder les ex-combattants de Daech originaires d’Europe détenus en Syrie et en Irak – un sujet très controversé outre-Atlantique.

Donald Trump a déclaré, sur un ton très cavalier : “Vous voulez quelques combattants de Daech ? Je peux vous en donner. Vous pouvez prendre tous ceux que vous voulez.”

L’échange tendu s’est poursuivi sur le même ton, relève la chaîne américaine ABC sur Twitter. Le président français a asséné à son homologue américain :
“La priorité absolue, parce que ce n’est pas encore fini, c’est d’éliminer Daech. Ce n’est pas encore fait. Je suis désolé de vous le dire. Il y a toujours des combattants dans cette région.”…. “C’est vrai qu’il y a des combattants étrangers qui viennent d’Europe mais c’est une infime minorité comparée à l’ensemble du problème.”

Publicité 2


Mais il n’y a pas seulement ça. Le plus frappant sur l’OTAN c’est lorsque Macron a repris la parole après Trump pour démontrer qu’il venait de mentir en accusant son prédécesseur Obama d’avoir incité la Turquie à acheter des armes à la Russie. Notez que Trump n’a pas osé lui redire en face devant les caméras ce qu’il a dit quelques heures plus tôt en accusant le président français d’être “très très perfide”.

De quelle potion le président français s’est-il gavé avant le meeting ? Peut-on ne pas espérer une revanche historique de cette scène par la nouvelle risée de l’OTAN ?

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer