SportUncategorized
A la Une

CAN 2021 / Côte d’Ivoire-Algérie : Djamel Belmadi se prononce sur l’avenir de son groupe

A quelques heures d’affronter les Eléphants dans le groupe E de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021), le sélectionneur de l’Algérie Djamel Belmadi s’est prononcé sur son adversaire la Côte d’Ivoire. Un obstacle difficile pour lui mais pas impossible à surmonter.

Les fennecs à l’instar des blacks stars du Ghana pourraient quitter la CAN très tôt. Avec un point en deux matchs, le champion d’Afrique n’a plus le choix, il faut gagner au risque de prendre la porte.

Conscient de cet enjeu particulier, le sélectionneur des fennecs Djamel Belmadi est au labo avec ses joueurs. Le sélectionneur algérien a donné les raisons du début raté de ses poulains: «  J’ai dit aux joueurs que j’étais peiné, que j’étais frustré, presque abattu » affirme t-il. Avant de poursuivre : »Je crois en ce groupe. La Côte d’Ivoire est une grande équipe, une grande nation du football, mais c’est notre situation à nous qui compte. Le fait de rentrer dans ce match avec un point après deux matches. Il faudra marquer un but, car si on ne marque pas ça devient difficile. Moi j’y crois, tant que je ne suis pas mort, il y a de l’espoir. » a déclaré le coach Algérien.

lire aussi: CAN 2021 / Ces joueurs qui sont absents à la grande messe du football


Djamel Belmadi sait que la partie sera une finale dans ce groupe car la Côte d’Ivoire non plus n’est pas qualifiée malgré ses 4 points:  »C’est une compétition très relevée, il y a cette rencontre qui pourrait nous donner 4 points comme la Côte d’Ivoire et nous repositionner, à nous d’aller chercher cette victoire », » Certes, c’est l’Everest qui nous attend car la Côte d’Ivoire est une très grande équipe. Moi je crois qu’il y a de l’espoir » a dit Belmadi.

Avant de conclure en revenant sur la défaite contre la Guinée Equatoriale:  »On peut dominer outrageusement un match et en sortir avec 0 point, 0 but. […] Le ballon ne voulait pas entrer au fond. On s’est créés de nombreuses situations, mais on n’a pas concrétisé, que ce soit sur coup franc ou sur corner. Que voulez-vous ? On est dans le dur, on est dans la difficulté, on a de grosses difficultés », a déploré le sélectionneur algérien. Le duel de demain jeudi s’annonce coriace, malheur au vaincu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page