Sport
A la Une

CAN 2021: le Burkina Faso dénoncent déjà un scandale

La Coupe d’Afrique des Nations(CAN 2021) débute demain dimanche 09 janvier 2022. Et déjà une première polémique autour du match d’ouverture.

La CAN 2021 n’a pas encore officiellement débuté qu’une polémique vient déjà d’éclater à propos des tests Covid-19 ! A la veille d’affronter le Cameroun, pays-hôte, le Burkina Faso a en effet poussé un coup de gueule ce samedi en conférence de presse par l’intermédiaire de son capitaine Bertrand Traoré.

Ce dernier a dénoncé 4 à 5 tests positifs concernant comme par hasard des cadres de l’équipe plus le sélectionneur Kamou Malo et effectués dans des conditions pour le moins douteuses.

« Nous avons quatre à cinq cas de Covid, surtout des joueurs cadres, on ne va pas citer de noms », a expliqué Firmin Sanou, précisant qu’il remplaçait pour la conférence de presse d’avant-match son entraîneur en chef, Kamou Malo. Une situation préoccupante pour Bertrand Traoré le capitaine d’équipe et les siens : «Les tests Covid effectués chez nous avec 5 cas positifs n’ont pas respecté le protocole établi par la CAF qui veut qu’on fasse plutôt des tests PCR 48h avant le match et non des tests antigéniques comme cela a été fait. Ces tests antigéniques ont été faits vendredi tard dans la nuit, entre 22h et 23h, après le passage d’une première équipe médicale qui n’était pas reconnue par la CAF.

lire aussi: Can 2021 : Ismaila Sarr forfait


Je conteste cela et nous ne sommes pas d’accord», a prévenu l’ailier d’Aston Villa. «C’est un scandale ! On ne peut pas apprendre à 24h du match que quatre de nos joueurs cadres sont testés positifs.» Les noms de Saidou Simporé, Dango Ouattara, Oula Abass Traoré, Edmond Tapsoba et Gustavo Sangaré comme joueurs testés positifs vendredi sont évoqués.

Le pays-hôte tente-t-il de mettre la pression sur son adversaire via les tests, comme la RD Congo en avait été victime durant le CHAN au Cameroun début 2021 ? Alors que les Etalons réclament une contre-expertise, la réaction de la Confédération africaine de football (CAF), qui a récemment promis de s’appuyer sur un «laboratoire indépendant internationalement reconnu» pour effectuer les tests durant la CAN, est vivement attendue.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Qu’on essaye pas de nous distraire. Même à quelques heures de l’ouverture de la CAN on trouve toujours à redire. On les a payé combien pour sortir ces affubulations ? Le fleuve suit son cours et aboutira à la mer le jour j. On cherche à nous cogner les têtes les africains ne soyons pas distrait. Ces fauteurs de troubles profitent de cette grande mess du football africain pour nous déstabiliser. Africaines, africains soyons vigilants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page