Sport

Cassano détruit la Juve et soutient Cristiano Ronaldo « c’est de la folie »

L’élimination de la juve en 8e de finale de la Ligue des champions continue de faire couler beaucoup d’encre et salive. Alors que la presse, les supporters et dirigeants de la vieille dame continuent d’orienter les critiques vers Cristiano Ronaldo, l’ancien attaquant italien Antonio Cassano a pris le contre pied de ces attaques.

Alors qu’il est connu pour être habituellement très exigeant envers Cristiano Ronaldo, l’ex-international italien a fustigé le projet de la Juventus dans son ensemble.

Publicité

Lors d’un entretien avec Bobo TV, l’ex-attaquant a donné le fond de sa pensée quant à la sortie inattendue de la juventus.

« Attaquer Cristiano Ronaldo, c’est de la folie. Si nous parlons de Ronaldo et de la Juve, ils sont différents : le premier est le roi de la compétition (Ligue des champions, ndlr), le second a toujours échoué depuis 25 ans. La Juve n’a pas le statut de grands noms en Europe. En Italie, ils se contentent de remporter 10 titres de champion en février. Mais nous nous (le championnat italien, ndlr) sommes arrêtés il y a 15-20 ans. L’AC Milan d’Ancelotti a donné du spectacle, mais c’était un éclair. La Juve en Italie peut continuer à gagner parce qu’elle a des disponibilités. Pourquoi échoue-t-elle en Europe? », a d’abord expliqué Cassano.

Cependant, Cassano Pointe du doigt une erreur de casting avec le recrutement de Ronaldo. 

« Vous pouvez prendre le plus fort de l’histoire, mais si vous ne les entourez pas de joueurs de personnalité et le statut mondial, vous aurez du mal. »

Crédit photo: DR

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page