Coupe du monde Qatar 2022FootballMondeSport

CDM 2022 / un commentateur licencié en plein match pour avoir prononcé un nom ‘tabou’

La coupe du monde Qatar 2022 n’en finit pas avec ses rebondissements. Pour la toute première fois, l’on apprend qu’un commentateur a été licencié en plein match pour avoir prononcé un mot tabou.

C’était le 01 décembre dernier en Turquie. Tout a commencé à la quatrième minute de la rencontre opposant le Canada au Maroc. Alors qu’Hakim Ziyech venait d’ouvrir le score en faveur du pays nord-africain, Alper Bakircigil a salué sa performance et évoqué le but le plus rapide de l’histoire du football. 

« À ce jour, le record est détenu par Hakan Sukur, un footballeur turc ayant marqué après seulement 11 secondes de match face à la Corée du Sud, lors de la Coupe du monde de football 2002« , a précisé le journaliste, comme le rapporte le site d’information Closer.

Seulement cette petite anecdote à fortement déplut aux responsables de la chaîne, qui ont tout de suite remplacé le journaliste par un autre à la mi-temps. Peu après le match, le commentateur a fait savoir via un tweet avoir été licencié juste après son remplacement pour avoir évoqué Hakan Sukur.

« J’ai été licencié par la TRT, pour laquelle j’ai travaillé fièrement pendant des années, suite à ce qui est arrivé aujourd’hui, la séparation fait partie de l’amour. J’espère vous revoir bientôt. Au revoir. », a-t-il-tweeté.


Bien qu’Hakan Sukur soit l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football turc, son nom est aujourd’hui tabou dans le milieu. Pour cause, le footballeur avait décidé d’entamer une carrière politique après son parcours reluisant dans le football. Une histoire qui s’est achevée par un mandat d’arrêt et une fuite du pays pour rejoindre les États-Unis.

Hakan Sukur était accusé de complicité. Après la tentative de coup d’État de 2016 en Turquie, Sukur a refusé d’en dénoncer le responsable présumé, l’écclésiastique Fethullah Gulen, dont il était proche.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!