Société

Ces célébrités qui doivent leur vie à la police

Un tueur à gage avait pour intention d’éliminer certaines stars qui figuraient sur sa liste noire. En effet, ce tueur à gage anglais nommé Michael Danaher, père de 2 enfants ambitionnait leur exécution les unes après les autres.

Aujourd’hui ces célébrités doivent leur vie à la police qui a découvert la liste de cet  individu.

Publicité

Les faits…

Le 6 avril 2016, Adrian Greenwood, antiquaire sans histoire, a été retrouvé mort, poignardé de 30 coups de couteau, dans le couloir de son domicile.

Ces célébrités qui doivent leur vie à la police

Sa femme de ménage avait découvert le corps ensanglanté en venant travailler chez lui. Le téléphone de la victime, la lame du couteau ainsi qu’une édition exceptionnelle du roman de Kenneth Grahame «Le Vent dans les Saules», alors mis aux enchères par son propriétaire sur eBay à 50 000 £, demeuraient introuvables.

Seul le manche du couteau avait été retrouvé à côté du corps à terre.

Un peu plus tard, les enquêteurs retrouvent le téléphone de la victime, la lame et l’édition de 1908 dans l’appartement de Michael Danaher.

Pis, la police y découvrit une liste lugubre de futures victimes dont la plupart sont des célébrités.

Jeffrey Archer

Ces célébrités qui doivent leur vie à la police

 Kate Moss

Ces célébrités qui doivent leur vie à la police

 Simon Cowell

Ces célébrités qui doivent leur vie à la police

La liste n’est pas complète. Bien d’autres personnes au compte en banque bien rempli, devraient être les futures proies du meurtrier. Michael Danaher a été condamné à 34 ans de prison ferme. Ces stars ont échappé bel.

Emeraude ASSAH

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer