À la UneAfriquePolitiqueSécurité

Centrafrique/ 2 Casques bleus tués par les rebelles

Le gouvernement centrafricain promet des procédures judiciaires contre les commanditaires et exécutants de l’attaque d’un convoi de Casques Bleus le lundi 18 janvier.

Publicité

Deux Casques Bleus onusiens ont été tués dans une attaque le lundi 18 janvier en Centrafrique. Selon le Premier Ministre Firmin Ngrebada, il s’agit d’un soldat gabonais et d’un soldat marocain. Il ressort de son communiqué qu’ils ont été tués dans une embuscade.

Selon le Premier Ministre Ngrebada, cette attaque s’est déroulée « à 17 km de Bangassou (préfecture du Mbomou), dans le sud de la RCA, suite à l’embuscade de leur convoi par des éléments des groupes armés de la CPC ».

Le gouvernement, naturellement, condamne cette attaque contre la MINUSCA et promet que « Les auteurs de cette funeste aventure et leurs alliés répondront de cette ignominie devant la justice ».

La Centrafrique est secouée par une crise armée après l’élection du président Touadera. Des groupes armés coalisés, soutenus par l’ex-président François Bozizé, veulent renverser le pouvoir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page