MondeSociété
A la Une

La Chine crée des ventres artificiels pour « fabriquer » des bébés

Dans le but de remonter sa courbe de natalité en Chine, des scientifiques, soutenus par l’État, ont mis au point un utérus artificiel, contrôlé par une intelligence artificielle.

Le taux de natalité est bas actuellement en Chine alors que la politique de l’enfant unique a été levée. Pour régler cette baisse, le pays a pensé à « fabriquer » des nouveau-nés à l’aide de l’intelligence artificielle. C’est une équipe scientifique rattachée à l’Université de Sichuan qui est à l’origine du projet.

Les initiateurs ont mis au point, avec le soutien de Pékin, un utérus artificiel contrôlé par une intelligence artificielle. Le dispositif se présente sous la forme d’une petite poche en plastique qui abrite un embryon.

La Chine crée des ventres artificiels pour "fabriquer" des bébés

L’on y voit de partout des tubes qui entrent pour les fluides nutritifs et cela grâce à l’intelligence artificielle. Tout se déroule comme un enfant qui était dans le ventre de sa mère en réalité. Grâce à un ordinateur placé tout près de la petite poche en plastique qui abrite l’embryon, il est possible de détecter les anomalies et classer les embryons en fonction de leur potentiel de développement pour en faire des bébés presque parfaits.

Lire aussi: Reno Omokri : “L’avortement est un péché. C’est pire qu’un meurtre “

Ce projet vise à créer de nombreux bébés pour augmenter la population. Ce système pourrait permettre aux familles désireuses d’avoir un enfant de le concevoir et de mener une grossesse à terme en laboratoire.

L’État chinois réserve cependant ses autorisations d’autant que d’autres expériences controversées ont été menées récemment.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page