AsieMonde

Chine: un homme ordonné de payer 7700 $ à sa femme pour les travaux ménagers effectués pendant leur mariage

Un tribunal de divorce en Chine a ordonné à un homme d’indemniser sa femme avec 50000 yuans (7700 dollars; 5460 £) pour cinq ans de travail non rémunéré/travaux ménagers qu’elle a effectués pendant leur mariage.

Le cas historique du couple a généré un énorme débat en ligne sur la valeur du travail domestique, certaines féministes affirmant que le montant de l’indemnisation était trop faible.

Publicité

La décision du tribunal intervient après l’introduction par la Chine d’un nouveau code civil. En vertu de la nouvelle loi, un conjoint a le droit de demander une indemnisation en cas de divorce s’il assume davantage de responsabilités dans l’éducation des enfants, les soins aux parents âgés et l’assistance aux partenaires dans leur travail.

Auparavant, les conjoints en instance de divorce ne pouvaient demander une telle indemnisation que si un accord prénuptial avait été signé – une pratique rare en Chine.

Selon les archives judiciaires, l’homme identifié par son nom de famille Chen avait demandé le divorce l’année dernière de sa femme, surnommée Wang, après s’être marié en 2015. Elle ne voulait pas divorcer au début, mais a ensuite demandé une compensation financière, arguant que Chen n’avait assumé aucune tâche de ménage ou de garde d’enfants pour leur fils.

Le tribunal du district de Fangshan de Pékin a tranché en sa faveur, lui ordonnant de payer sa pension alimentaire mensuelle de 2 000 yuans, ainsi que le paiement unique de 50 000 yuans pour les travaux ménagers qu’elle a effectués.

Le juge président a déclaré aux journalistes cette semaine que le partage des biens communs d’un couple après le mariage impliquait généralement le fractionnement des biens corporels. « Mais les travaux ménagers constituent une valeur de propriété immatérielle », a déclaré le juge.

Publicité 2

Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les femmes chinoises consacrent près de quatre heures par jour à un travail non rémunéré, soit environ 2,5 fois celui des hommes.

Dans un autre rapport de divorce couteux, Tatiana Akhmedov a un appétit vorace. En procédure de divorce avec son mari Farkhad Akhmedov, elle veut carrément le ruiner. En s’accaparant la moitié de la fortune de l’oligarque russe. Et pour atteindre ses objectifs, elle est prête à faire condamner son propre fils qu’elle a eu avec son mari.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page