Coronavirus

Chine: un laboratoire aurait découvert un médicament capable de mettre fin à la pandémie de coronavirus

Il ne s’agit pas d’un vaccin mais d’un médicament qui pourrait mettre fin à cette crise sanitaire. Un laboratoire chinois a mis au point un médicament qui, selon lui, a la capacité de mettre un terme à la pandémie de coronavirus.

Le médicament testé par les scientifiques de la prestigieuse université chinoise de Pékin pourrait non seulement réduire le temps de guérison des personnes infectées, et même leur offrir une immunité temporaire contre le virus, affirment les chercheurs.

Publicité

Sunney Xie, directeur du Centre d’innovation avancée pour la génomique de l’université de Pékin, a déclaré à l’AFP que les tests sur les animaux se sont avérés efficaces. Son laboratoire a prélevé des anticorps auprès de 60 patients guéris de la maladie avant de les injecter chez les rongeurs.

« Lorsque nous avons injecté des anticorps neutralisants à des souris infectées, après cinq jours, leur charge virale avait été divisée par 2 500. Cela signifie que ce médicament potentiel a un effet thérapeutique ».

Une étude sur cette recherche a été publiée dimanche dans la revue scientifique « Cell ». L’étude y voit « un remède » potentiel contre la maladie et note qu’elle permet d’accélérer la guérison.

Xie a déclaré que son équipe avait travaillé « jour et nuit » à la recherche de l’anticorps.

« Nous sommes experts en séquençage de cellule unique, pas des immunologues ni des virologues. Lorsque nous avons constaté que notre approche permettait de trouver un anticorps qui neutralise (le virus), nous avons été transportés de joie. »

D’après lui, le médicament devrait être disponible avant la fin d’année. « La planification des essais clinique est en cours. Ce que nous espérons, c’est que ces anticorps deviennent un médicament spécial qui permettra d’arrêter la pandémie », a déclaré M. Xie, ajoutant qu’il sera mené en Australie et dans d’autres pays.

Publicité 2

La Chine travaille déjà sur cinq vaccins potentiels contre le coronavirus, a déclaré un responsable de la santé, la semaine dernière.

Crédit photo : bangkokpost

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer