Religion

Chine : Une mosquée partiellement détruite lors d’une campagne contre la minorité musulmane (vidéo)

Une mosquée située à Ghazuang dans le centre-nord de la Chine, a été partiellement démolie le 9 avril dans le cadre d’une campagne nationale visant à éradiquer les traditions islamiques.

Les autorités chinoises ont systématiquement réprimé les minorités musulmanes dans le pays, notamment dans la région nord-ouest du Xinjiang, où environ un million d’Ouïghours sont détenus dans des camps de détention.

Publicité

Mais les mesures répressives s’étendent progressivement à d’autres régions, avec des rapports locaux faisant état de la destruction de mosquées et des symboles islamiques dans les provinces de Ningxia et de Gansu, où vit une grande partie de la communauté musulmane Hui du pays.

Le 9 avril, les autorités ont démoli une partie d’une mosquée située dans le village de Gazhuang y compris des symboles islamiques à l’intérieur. La mosquée a été construite il y a moins d’un mois.

Les habitants ont été avertis de ne pas publier de photos et de vidéos de la destruction, selon Bitter Winter et Deutsche Welle.

Mais des vidéos sont apparues sur Twitter quelques jours plus tard, montrant le dôme endommagé, des débris éparpillés sur le toit et près de l’entrée. La vidéo montre également plusieurs personnes en larmes.

 

La Chine poursuit sa campagne visant à contrôler les religions et la vie quotidienne de ses citoyens et à éradiquer toutes les coutumes qui pourraient être perçues comme favorisant des valeurs chinoises non traditionnelles. Les autorités ont démoli des églises et, l’année dernière, la vente de la Bible a été interdite.

Crédit photo : observers.france24

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer