Sport

Vidéo: un coach norvégien veut les sp3rmes de Ronaldo et Ibrahimovic…Voici pourquoi!

Alors que les performances de Ronaldo et d’Ibra sont actuellement en baisse par rapport à leurs débuts de saisons, les deux stars du foot font encore parler d’eux ces jours. Tout serait parti d’une sortie à travers une vidéo hilarante mais plutôt sérieuse d’un entraineur norvégien.

Ole Vidar de son propre nom, à la tête d’un club de cinquième division, veut fonder une équipe de rêve d’ici deux décennies. Manquant de moyens financiers à l’image des grands clubs comme le Réal ou encore Manchester United pour s’offrir des stars à l’allure de Ronaldo ou d’Ibra, Ole Vidar a mis sur pied une stratégie futuriste qui pourra changer l’histoire du foot et même de la génétique.

Publicité

Dans sa courte vidéo, il se présente aussi bien que son plan avant-gardiste. Sur les pancartes qu’il tient dans la vidéo, on peut lire distinctement ceci : « Je suis coach depuis 30 ans, j’ai entrainé plus de 1000 joueurs. Mais la plupart sont vraiment mauvais. Ils sont vieux et gros. J’en ai marre ». Il ne s’arrête pas là, il donne à voir la solution qui semble pour lui être la meilleure pour y remédier dans quelques années. « Mais j’ai une idée. Dans 20 ans, Nordstrand sera la meilleure équipe du monde. Comment ? Je vais faire en sorte que les copines des joueurs tombent enceinte avec le sperme des meilleurs joueurs du monde. Connaissez-vous quelqu’un qui connaît Zlatan et ‘’Gazza’’ Je dois leur parler ».

https://www.youtube.com/watch?v=R2DdWbCJSBI

Publicité 2

Si le plan du coach semble irréaliste, il y croit quand même. Mais on doit se poser quand même la question de savoir si le talent peut se transmettre comme un héritage génétique des parents à l’enfant. Si c’est le cas, il ne faut pas oublier qu’en plus de ça il faut y ajouter beaucoup de travail et d’endurance.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer