Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire/Concours de l’ENA : jeans, collants, boucles d’oreilles…interdits à l’inscription (Explication)

Les inscriptions au concours de l’Ecole normale supérieures (ENA) sont ouvertes depuis le 16 février 2017.

Cependant, les mesure prise par les responsables de cette structure font actuellement jaser plus d’un. Les candidats désireux de se présenter à ce concours vont devoir se soumettre à des règles vestimentaires strictes.

Comme l’a indiqué le site Koaci, certaines tenues vestimentaires sont proscrites pour l’inscription qui se déroule au sein de l’ENA.

Il est formellement interdit aux postulants de mettre des jeans, des chaussures non fermés, des mini-jupes.

Publicité

Les candidats n’ont pas le droit de se draper de vêtements moulants et des tenues à l’effigie de parties politiques ou de communautés religieuses.

Les interdits ne s’arrêtent pas là.

Si les candidats tiennent à déposer leurs dossiers, ils devront se soumettre à d’autres règles vestimentaires.

Les  grandes boucles d’oreilles, les coiffures multicolores, les cheveux teints, les tatouages visibles mais également les piercings, les faux ongles et faux cils sont interdits également, a indiqué Koaci.

Si vous êtes vêtus d’un boubou ou d’une culotte, vous n’aurez pas accès à l’ENA.

Du côte de l’Ecole normale supérieure, l’on insiste pour que les candidats respectent ces mesures lors de la prise de vue et de la visite médicale.

Il faut noter que pour cette année, de nouvelles dispositions pratiques et judiciaires ont été prises pour le concours de l’ENA.

Du côte de l’Ecole normale supérieure, l’on insiste pour que les candidats respectent ces mesures lors de la prise de vue et de la visite médicale.

Publicité 2


En ce qui concerne les concours directs, l’âge limite a été relevé. Au niveau du cycle supérieur, il passe de 38 à 41ans tandis que pour le cycle moyen supérieur, de 35 à 38 ans. Pour le cycle moyen, l’âge est désormais fixé à 33 au lieu de 30.

Autre innovation, une étape de présélection a été instaurée. A l’issue de celle-ci, les candidats retenus vont assister à des cours de préparation obligatoires. Cela s’applique aux cycles.

Les concours professionnels ont aussi connu des innovations. L’âge limite est dorénavant fixé à 50 ans pour le cycle supérieur et 45 ans pour les deux autres cycles.

Les frais d’inscription ont été revus à la baisse, de 35 000 à 26 000 francs CFA. Les autorités ivoiriennes ont supprimé les dépôts de dossier à la poste;

Soulignons aussi que les candidats ne déposeront pas de dossier à la phase de présélection.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer