Afrique

Congo: il exige la restitution de sa dot car sa femme fait pipi au lit

Un jeune marié a réclamé la restitution de sa dot auprès de sa belle-famille après s’être rendu compte que sa dulcinée qu’il venait d’épouser avait des incontinences urinaires pendant la nuit. Il s’est appuyé à cet effet sur les dernières paroles de son beau-père lors de la cérémonie de mariage à Pointe Noire, peut-on lire dans les colonnes de Monde365 dans son édition de mardi 15 septembre 2015:

« Fils, tu as la chance d’épouser une bonne femme, j’ai élevé ma fille avec la parole de Dieu et elle est presque parfaite pour ne pas dire sainte. Elle te rendra heureuse et si je me trompe ta dot te sera restituée par moi son père ».
Il est reconnu que lorsqu’un produit est défectueux, le client a le droit de l’échanger contre un autre ou de le rendre. Marc O,  la trentaine révolue, qui n’a jamais eu l’opportunité de profiter de sa femme avant le paiement de la dot, regrette amèrement toutes ses dépenses pour être appelé enfin « Marié ». D’après lui il est tombé sur une mauvaise femme.

Publicité

Adèle M. et Marc n’avaient droit qu’aux « petits bisous » pendant les deux ans qu’ont duré leurs fiançailles, le s*xe lui étant totalement refusé par sa fiancée qui évoquait à chaque tentative son éducation chrétienne et que tout se ferait après le paiement de la dot et la célébration du mariage.

Elle accuse les sorciers de sa famille

Elle n’avait jamais passé une seule nuit avec son fiancé. Celui-ci était dans l’obligation de satisfaire sa libido avec des pr*stituées ou d’ex-petites amies en attendant de réunir la somme nécessaire pour répondre à la liste de la Dot remise par sa belle-famille chiffrée à plus de deux millions de francs Cfa. La cérémonie de mariage ayant coûté un peu plus d’un million de francs.

Grandes furent la surprise et la désolation de Marc lorsqu’il constata pendant la nuit des noces que sa femme avait mouillé le lit conjugal. Après avoir accusé les champagnes et autres boissons ingurgitées pendant la fête, Adèle va manquer de justification quand les faits vont se répéter. Elle accusait les sorciers de sa famille avant que Marc ne reçût une confirmation d’un membre de sa belle-famille sur cette incontinence de sa femme.

Se sentant floué par sa femme et son beau-père, Marc exige d’eux le remboursement des frais de la dot pour dit-il mauvais produit vendu.

Publicité 2


Qu’en pensez-vous ?

Source : Monde365

Tags

Articles similaires

7 commentaires

  1. Le mieux c,est de chercher des solutions pou pouvoir venir sa conjointe en aide si et seulement si il l,aime vraiment . je ne vois pas cette famille entrain de restituer ta dote integralement

  2. CEtte fille et cette belle-famille ont eu peur de perdre leur gendre alors il doit comprendre que le mariage est pour le meilleurs et pour le pire personne du couple ne doit supprimer handicap naturel de l’autre .soigne ton épouse si tu l’aime vraiment au lieu de publier son mal aux autres ou si tu veux la quitter vas sur silence c’est à volonté sans réclamer la dot parce qu’elle et sa famille n’ont pas souhaité

  3. Chercher à la soigner sera peine perdue et constuera f’autres depenses inutiles .La belle famille sait pertinement que leur fille fait pipe au lit,sans doute cette belle famille n’etait restee sans chercher à remedier à cette problème en vain. Probablement c’etait un mal incurable ,si le beau fils l’accepte ainsi,ce serait un bon débarras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer