Asie

Corée du Nord : Kim Jong-un dépenserait 400 000 dollars pour garder le corps de son père gelé dans la glace

Malgré le fait qu’une grande partie de la population du pays vit dans la pauvreté, Kim Jong-un dépenserait 400 000 dollars pour garder les corps de ses ancêtres frais.

Kim Jong-un « oblige » les ouvriers des usines à débourser de l’argent pour que ses ancêtres morts soient embaumés et exposés au public. Les ouvriers reçoivent en retour un certificat de loyauté.

Publicité

La Corée du Nord a du mal à assumer le coût de la préservation des cadavres de leurs anciens dirigeants, Kim Il-sung et son fils Kim Jong-il. Kim Jong-un s’attend donc à ce que ses citoyens appauvris versent la somme de 400 000 dollars par an.

Les corps embaumés du grand-père et du père de Kim sont exposés dans le Palais du Soleil Kumsusan de Pyongyang, la capitale.

« Certains pensent qu’il est ridicule que les autorités ignorent leurs moyens de subsistance tout en essayant de collecter des fonds pour empêcher les cadavres de pourrir », a déclaré une source citée par Mirror.

« Il y a eu une cérémonie de remise de certificats pour le Fonds Kim Il-sung et Kim Jong-il aux représentants des usines. Ils ont donné les certificats aux membres du parti et aux travailleurs qui ont donné de l’argent pour montrer leur loyauté. Cette argent sera utilisé pour l’entretien du Palais du Soleil », rapporte Radio Free Asia.

Crédit photo : mirror

https://www.mirror.co.uk/news/politics/kim-jong-un-begs-north-18209546

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer