Afrique Togo

Coronavirus: le Togo décrète état d’urgence sanitaire et couvre-feu

Togo

Le président togolais Faure Gnassingbé a décrété ce mercredi soir, «l’état d’urgence sanitaire» et un couvre-feu pour éviter la propagation du coronavirus, qui a déjà fait deux morts dans le pays pour 36 cas recensés.

Le président soutient que la gravité de la situation justifiait le début immédiat d’un couvre-feu de 19h00 à 6h00 heure locale.

«Face à la gravité de la situation et en conformité avec les dispositions constitutionnelles, je décrète l’état d’urgence sanitaire au Togo pour une période de trois mois», a déclaré Gnassingbé dans un message télévisé. «Cette disposition de notre Constitution, jamais mise en oeuvre dans l’histoire récente de notre nation, est la preuve de la gravité de la situation à laquelle nous sommes confrontés», a-t-il indiqué. «Un couvre-feu sera mis en place à compter du 2 avril 2020 et ce, jusqu’à nouvel ordre entre 19h00 et 6h00 du matin», a-t-il souligné.

Une unité d’agents de sécurité de 5000 hommes était également en train d’être mise en place pour lutter contre la pandémie, ainsi qu’un fonds de 650 millions de dollars pour aider à amortir l’économie, a indiqué l’agence de presse AFP citant le président lors d’une allocution télévisée.

«Ce fonds sera alimenté par l’apport du gouvernement, les mobilisations auprès des partenaires internationaux, du secteur privé national et international et de toutes les bonnes volontés», a précisé Gnassingbé.

Selon CGTN, la station de télévision internationale gérée par l’État chinois, pendant l’état d’urgence, l’eau et l’électricité doivent être fournies gratuitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *