Coronavirus
A la Une

Covid Organics : La nouvelle mise en garde de l’OMS aux dirigeants africains

L’Organisation mondiale de la santé a appelé jeudi les gouvernements africains à tester cliniquement le Covid-Organics avant d’autoriser son usage dans leurs pays.

Le remède à base d’artemisia a été lancé récemment par le président malgache Andry Rajoelina. Il espère distribuer ce produit en Afrique de l’Ouest et au-delà.

La Guinée équatoriale, la Guinée-Bissau et le Niger ont déjà reçu la livraison de leurs cartons de Covid-Organics.

Cependant, l’OMS a averti à plusieurs reprises qu’il n’existe aucune étude scientifique publiée sur cette boisson et que ses effets n’ont pas été testés.

« Nous mettons en garde et déconseillons aux pays d’adopter un produit dont l’efficacité n’a pas été testé », a déclaré Matshidiso Moeti, la responsable de l’OMS pour l’Afrique.

L’organisation a noté qu’en 2000, les gouvernements africains s’étaient engagés à tester les remèdes traditionnels comme les autres médicaments en les soumettant à des essais.

Covid Organics : La nouvelle mise en garde de l’OMS aux dirigeants africains

« Je peux comprendre le besoin, la volonté de trouver quelque chose qui peut aider. Mais j’encourage le respect des processus scientifiques sur lesquels nos gouvernements se sont engagés. »

La responsable régionale de l’OMS s’est en outre inquiétée des effets de la promotion de cette boisson sur le respect des règles de prévention. 

« Vanter ce produit comme préventif pourrait faire croire aux gens qu’ils n’ont pas besoin de respecter les autres mesures. »

Crédit photo : bbc

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page