Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire / Affaire fusillade à Bouaké : voici ce qu’il s’est réellement passé

Dimanche nuit, aux environs de 3 heures du matin, des tirs ont été entendus autour de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) de Bouaké. Selon les informations relayées par des forces sécuritaires, il s’agissait d’une fusillade entre des éléments de la police judiciaire (PJ) et un malfrat.

Les forces de sécurité ont précisé que cette nuit-là, les forces de l’ordre pourchassaient un voleur dont le mode opératoire était le vol à l’arracher. Les échanges de tirs ont commencé lorsque des éléments de la  Police Judiciaire (PJ) ont aperçu le présumé voleur.

Publicité

Ayant pris la poudre d’escampette après avoir commis son forfait cette nuit-là, le présumé voleur trouve refuge dans un hôtel jouxtant la station proche de la RTI, apprend-on. Informée par des témoins, une patrouille de la police judiciaire se met aux trousses du malfrat.

C’est dans sa fuite sur une moto de type KTM que ce dernier déclenche plusieurs coups de feu sur les éléments de la PJ. Sans se faire prier ceux-ci ont riposté à la hauteur de l’attaque. Atteint d’une balle, le voleur passe de vie à trépas sur le coup.

Notons que depuis la crise postélectorale de 2010 qui a fait plus de 3.000 morts, l’insécurité semble gagner du terrain à Bouaké (centre du pays), deuxième plus grande ville du pays. Cette ville, rappelons-le a été assiégée par les forces nouvelles pendant la crise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page