Côte d'IvoireEducation
A la Une

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara annonce des mesures pour hôtels, maquis, bars et le secteur informel

Alassane ouattara a annoncé des mesures pour permettre aux maquis, hôtels et restaurants, et au secteur informel de faire face à la crise liée au covid-19.

48 heures après le plan d’accompagnement pour le secteur privé et les populations annoncées par le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, le chef de l’Etat vient de prendre des mesures additionnelles.

Publicité

Sur son compte facebook, ce vendredi matin, le chef de l’exécutif a dit son plan pour le soutien à apporter aux maquis, bars, restaurants et hôtels, boîtes de nuit et lieux de spectacles.

“En vue de soutenir les entreprises, le Plan de Soutien économique, social et humanitaire prévoit le report de trois mois du paiement des taxes forfaitaires pour les petits commerçants et artisans, notamment les maquis, les restaurants, les boîtes de nuit, les bars, les cinémas et les lieux de spectacles”, a écrit Alassane Ouattara.

A l’endroit des entreprises du secteur informel, il a annoncé la mise sur pied d’un “fonds spécifique” doté d’une enveloppe de 100 milliards de FCFA

“Un fonds spécifique d’appui aux entreprises du secteur informel touchées par la crise, d’un montant de 100 milliards de FCFA sera mis en place et pérennisé après la crise, avec une fiscalité simple et des modalités novatrices de financement “.

Notons que dans le cadre de la lutte contre le covid-19, Alassane Ouattara avait dans un message télévisé, le 23 mars dernier, appelé à la fermeture des maquis, bars restaurants, et lieux de spectacles.

Hartman N’CHO

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer