Côte d'IvoireEconomie

Côte d’Ivoire: Ce que prévoit l’Etat pour les entreprises accueillant des élèves et étudiants stagiaires

L’annexe fiscale à la loi des finances 2019 de l’Etat ivoirien prévoit des dispositions intéressantes afin d’inciter les entreprises à accueillir les élèves et étudiants en quête de stage pour la validation de leur diplôme.

Les entreprises qui accueillent des stagiaires élèves ou étudiants vont bénéficier d’un crédit d’impôt sur leur exercice au 31 décembre 2019. Il s’agit de 25000 FCFA par stagiaire pour les PME accueillant au moins cinq stagiaires et les entreprises logés au régime de l’impôt synthétique accueillant au moins deux stagiaires.

Les entreprises ayant plus d’un milliard de chiffre d’affaire bénéficieront de 50.000 FCFA par stagiaire recruté, si elles ont au moins dix stagiaires dans leurs effectifs. L’objectif de cette disposition est d’amener les entreprises à ouvrir davantage leurs effectifs aux élèves et étudiants afin de les confronter au monde du travail, et surtout leur permettre de valider leurs diplômes de fin de formation ou de fin de cycle.

Publicité

Le cabinet Mondon Conseils International qui a expliqué la mesure aux acteurs de l’économie et à la presse la semaine dernière, précise que seules les entreprises ayant procédé à une déclaration réglementaire devant l’administration fiscale peuvent bénéficier du crédit d’impôt. Il a ajouté que ce crédit est imputable sur la cotisation d’impôt sur les bénéfices, l’impôt minimum forfaitaire, et sur la cotisation d’impôt synthétique. En outre, il n’est pas “restituable”.

Se prononçant sur cette décision au micro d’Afrikmag, Casimir Trazié, étudiant en Sciences économiques à l’Université Félix Houphouet Boigny, pense que “c’est une excellente nouvelle dans la mesure où elle tend à récompenser les entreprises qui nous prendront en stage“.

Quant à Nina Okoin, étudiante en licence de communication partage son avis, sauf qu’elle a des appréhensions dans la mise en œuvre de cette mesure. “Cette décision ne peut que nous réjouir, mais on attend de voir les conditions de sa mise en œuvre”

Hartman N’CHO

Pub


 

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer