Côte d'IvoirePolitique

L’APF exige la libération du député Lobognon et appelle au respect de son immunité

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) ordonne la libération du député Alain Lobognon, en détention depuis mardi dernier, et de l’arrêt des poursuites contre le député du Plateau Jacques Ehouo. C’est la quintessence du communiqué  produit vendredi par cette institution qui regroupe 87 parlements dans le monde.

L’inculpation et la détention du député de Fresco, Alain Lobognon, prend une autre tournure. Après l’Assemblée nationale ivoirienne qui a appelé à sa remise en liberté et à l’arrêt des poursuites contre lui et son homologue du Plateau, Jacques Ehouo, c’est l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) qui s’invite dans la danse.

Dans un communiqué transmis au parlement ivoirien, l’APF s’étonne de « l’incarcération d’un député de la République de Côte d’Ivoire ». Elle appelle donc à la libération du député avant d’inviter les autorités ivoiriennes au respect de l’immunité du député.

Publicité

L’Assemblée des parlementaires francophones « rappelle également que seul le Bureau d’une assemblée parlementaire est habilité à lever, au cas par cas et dans certaines circonstances exceptionnelles, l’immunité parlementaire qui protège les députés et les sénateurs pendant la durée de leur mandat ».

LIRE L’INTEGRALITE DU COMMUNIQUE

L’APF appelle au respect constitutionnel de l’immunité parlementaire en Côte d’Ivoire. L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) qui rassemble 87 parlements dans le monde rappelle son attachement non négociable au respect du principe d’immunité parlementaire au sein de l’espace francophone. Elle rappelle également que seul le Bureau d’une assemblée parlementaire est habilité à lever, au cas par cas et dans certaines circonstances exceptionnelles, l’immunité parlementaire qui protège les députés et les sénateurs pendant la durée de leur mandat. L’APF a pris connaissance avec surprise de l’incarcération d’un député de la République de Côte d’Ivoire. Suite à la décision du Bureau de l’Assemblée nationale ivoirienne présidé par M. Guillaume Kigbafori Soro, l’APF demande en conséquence la libération de M. Alain Lobognon, député de la République de Côte d’Ivoire, élu de Fresco, ainsi que le respect de l’immunité parlementaire de l’ensemble des députés ivoiriens parmi lesquels, M. Jacques Ehouo, député la République de Côte d’Ivoire, élu du Plateau.
M. Jacques Krabal, député (France), Secrétaire général parlementaire de l’APF, en lien avec M. Christophe-André Frassa, sénateur (France), Président de la Commission politique de l’APF, ajoute qu’il suivra avec la plus grande attention l’évolution de ces situations.

Hartman N’CHO

Pub


Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer