À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire: découvrez le parcours impressionnant de Patrick Achi, nouveau Premier ministre

Patrick Achi est nommé, officiellement ce vendredi 26 mars, Premier ministre de la Côte d’Ivoire, en remplacement d’Hamed Bakayoko décédé le 10 mars en Allemagne. De simple consultant à Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire, découvrez le parcours impressionnant de l’ancien ministre d’État ivoirien.

Né à Paris le 17 novembre 1955, Patrick Achi est titulaire d’une maîtrise de physique obtenue en 1979 à l’université de Cocody en Côte d’Ivoire, d’un diplôme d’ingénieur de l’école supérieure d’électricité et d’un master en management de l’université Stanford. Il commence sa carrière professionnelle en 1983 en tant que consultant chez Arthur Andersen à Paris avant d’être affecté en 1988 à Abidjan dans le cabinet de ladite entreprise.

Publicité

En Côte d’Ivoire, il est directeur technique du cabinet couvrant les divisions Conseils des pays francophones d’Afrique occidentale et centrale. Pris par l’envie d’entreprendre, Patrick Achi va rapidement se lancer dans ce domaine en 1992. En effet, âgé donc de 37 ans, il crée son cabinet en Strategy & Management Consultants. Ce qui va le propulser sur la voie des ministères de son pays, l’homme étant déjà très doué dans son domaine.

De 1995 à 1997, alors qu’il est conseiller du ministre des Finances, Patrick Achi va contribuer incroyablement à la réforme du système de gestion des finances publiques. Une de ses qualités remarquables dans ce domaine. Puis de 97 à 99, il devient conseiller technique au ministère de l’Énergie. Dans ce nouveau cabinet ministériel, il est chargé de la réforme du secteur des énergies.

Après s’être beaucoup démarqué en tant que consultant dans les cabinets de ministres, le natif de Paris est nommé ministre chargé des infrastructures économiques dans le gouvernement d’Affi N’Guessan en 2000. Patrick Achi conserve ce poste dans le même gouvernement, mais avec différents premiers ministres jusqu’en février 2010 (Affi N’Guessan, Seydou Diarra, Konan Banny et Soro).

Après des élections mouvementées en Côte d’Ivoire en novembre 2010, soldée par une crise post-électorale, son altruisme et son ambition vont le conduire dans le gouvernement du nouveau président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara en avril 2011. Il est nommé au même poste, Ministre des Infrastructures économiques.

Il conserve ainsi ce poste pendant plusieurs gouvernements successifs (Soro, Ahoussou-Kouadio, Kablan-Duncan…). La même année, c’est-à-dire, en 2011, Patrick Achi est élu député. Deux ans plus tard, il devient président du conseil régional de La Mé et est réélu en 2019. Séduit par son profil de technocrate, Ouattara le reconduit dans ses fonctions en 2015 en qualité de secrétaire général de la présidence.

Membre du parti politique PDCI dirigé par l’ancien président, Henri Konan Bédié, Patrick Achi tente tant bien que mal de rapprocher celui-ci et le président Ouattara lors des tensions consécutives à la formation du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en 2018. Pour cela, il forme aux côtés de Daniel Kablan Duncan et plusieurs ministres du PDCI dans le gouvernement d’ADO, le PDCI-Renaissance.

Un mouvement politique pour s’allier au RHDP dirigé par Alassane Ouattara. Par la suite, en avril 2019, Patrick Achi est temporairement banni du PDCI, tout comme Kablan Duncan et les autres membres du groupe issus du PDCI. Exclu par le PDCI d’Henri Konan Bédié, Patrick Achi est recueilli par le RHDP en tant que vice-président.

Publicité 2

En juillet 2020, après la nomination d’Hamed Bakayo comme nouveau Premier ministre au lendemain du décès de son prédécesseur, Amadou Gon Coulibaly, Patrick Achi est aussi nommé ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République.

En novembre 2020, il est choisi comme directeur national de campagne en charge du projet du candidat du RHDP, Alassane Ouattara, qui a été réélu président de la république à l’issue des élections présidentielles d’octobre 2020.

De février à Mars, alors que le Premier ministre Hamed Bakayoko est hospitalisé en France puis en Allemagne pour un cancer en phase terminale, Patrick Achi est désigné Premier ministre par intérim. Il est également élu député lors des élections législatives du 6 mars. Le 26 mars 2021, il est officiellement nommé Premier ministre de la Côte d’Ivoire en remplacement d’Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars 2021.

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page