À la UneCôte d'IvoireSociété
A la Une

Côte d’Ivoire/ Dénigré, le Secrétaire Général du FDFP, Ange Leonid Barry-Battesti, va poursuivre les instigateurs

Le Secrétaire Général du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle s’est exprimé sur les actes de dénigrement dont il fait cycliquement l’objet de la part de personnes tapies dans l’ombre. Fort du résultat de l’audit de l’Inspection générale de l’Etat qui ne l’accuse pas, M. Ange Leonid BARRY-BATTESTI met ses pourfendeurs en garde. Ils auront à répondre de leurs accusations infondées devant les juridictions compétentes.

La récréation est terminée. M. Ange Leonid BARRY-BATTESTI n’entend plus regarder faire des calomniateurs qui veulent saper le capital qu’il a engrangé depuis de nombreuses années d’action dans le milieu de la formation professionnelle. Accusé par des encagoulés de détournement, le Secrétaire Général du FDFP a attendu patiemment que l’enquête cornaquée par l’Inspection Générale de l’Etat donne ses conclusions.

Publicité

« En tout état de cause, je voudrais rassurer l’opinion publique nationale et internationale, que je saisirais mes avocats aux fins de déposer une plainte devant les juridictions compétentes contre les instigateurs de ces allégations« , prévient M. Ange Leonid BARRY-BATTESTI.

Dans les conclusions de l’enquête, nulle part M. BARRY-BATTESTI n’est accusé d’avoir détourné un quelconque fonds de l’entreprise. L’organisme étatique a juste fait des recommandations sur certains points, afin que l’entreprise se conforme à certains standards. Rien de plus. Rien d’incriminant. Mieux, les recommandations de l’IGE sont en train d’être prises en compte par la direction, qui n’a jamais dit qu’elle avait atteint la perfection céleste. Blanchi par l’enquête, le SG du FDFP contre-attaque. Pour savoir qui sont exactement les personnes qui distillent les calomnies.

Depuis hier, Ange Leonid BARRY-BATTESTI a décidé de ne plus laisser prospérer les allégations mensongères à son encontre. « Comme en début d’année 2021, je fais l’objet d’une campagne de dénigrement savamment orchestrée sur les réseaux sociaux et dans la presse visant à entacher mon image et à mettre à mal ma probité et les valeurs morales et éthiques qui fondent ma personnalité », constate d’abord M. BARRY-BATTESTI.

Publicité 2

Le SG du FDFP indique ensuite que malgré le fait qu’il a été « blanchi par les résultats d’un audit réalisé en mars 2021, des mains obscures continuent de s’acharner » sur lui. « Au regard de ces accusations graves et fallacieuses qui portent atteinte à mon honorabilité et à mon intégrité et dont le seul but est de ternir mon image, je voudrais rassurer les uns et les autres que je ne suis ni de près ni de loin concerné par cette affaire qui n’existe d’ailleurs que dans l’esprit de leurs auteurs« , rassure M. BARRY-BATTESTI. Mieux, il défie ses contempteurs encagoulés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page