À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Des gendarmes blessent un étudiant: le Procureur Ange Kessi va les poursuivre

Des gendarmes ivoiriens sont encore impliqués dans un nouvel abus. Le Procureur militaire, Ange Kessi, vient de se saisir de l’affaire et pour ceux qui le connaissent, ces gendarmes devraient s’apprêter à répondre de ce dont ils sont accusés.

Publicité

Le Commissaire du Gouvernement, le Procureur Ange Kessi, veut savoir ce qu’il s’est passé dans la nuit du 18 au 19 septembre au niveau de la Riviera. Cette nuit, un équipage de la gendarmerie en patrouille se serait livré à une bavure sur un étudiant. L’incident n’a pas encore révélé tous ses secrets, mais si elle n’est pas traité avec sérieux, elle pourrait avoir des conséquences insoupçonnables, les étudiants pouvant se livrer à des manifestations.

Selon les premiers éléments d’informations, relayés par le Tribunal Militaire d’Abidjan, « Des éléments de la gendarmerie en patrouille dans la nuit du 18 au 19 septembre ont interpellé le jeune TIA qu’ils ont embarqué dans leur véhicule de service. Des instants plus tard, le jeune TIA a été projeté hors du véhicule. Un véhicule roulant à vive allure l’a par la suite percuté. Ces gendarmes après leur forfait ont pris la fuite.

D’après, le Tribunal Militaire d’Abidjan, les parents de la victime se sont rendus ce mardi 21 septembre 2021 au Tribunal Militaire pour saisir le Commissaire du Gouvernement et porter plainte ». Pour l’heure, Ange Kessi et ses hommes disent être en possession de quelques éléments pour débuter leur enquête. Il s’agit d’images, de vidéos, et de la plaque d’immatriculation du véhicule. C’est là énième fois que les hommes du général Apalo sont impliqués dans des affaire d’abus et de violence.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page