Côte d'IvoireEconomie

Côte d’Ivoire-Filière Café-cacao: les fonds Covid-19 sont enfin disponibles

Les acteurs de la filière café-cacao peuvent enfin sourire. Les fonds de la Covid-19, destinées aux acteurs de la filière sont désormais disponibles.

Les acteurs de la filière café-cacao pourront enfin se réjouir. Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a annoncé le mercredi 20 octobre 2021 à Abidjan, que les primes de la COVID-19,sont disponibles.

Publicité

Cette prime est estimée à un montant de 17 milliards de FCFA. Elle est destinée aux acteurs de la filière café-cacao, dans le cadre du programme d’urgence de soutien aux filières agricoles impactées par la COVID 19 (PURGA).

Avec la collaboration du ministre en charge de l’Economie et des Finances, le ministre d’Etat Adjoumani a précisé que le décaissement de ce fonds sera mis à la disposition du Conseil café-cacao qui décidera de son utilisation.

Côte d'Ivoire-Filière Café-cacao: les fonds Covid-19 sont enfin disponibles

Depuis le 12 octobre 2021, des syndicats de la filière café-cacao de plusieurs régions du pays, ont lancé une grève illimitée pour réclamer plusieurs choses. Ce sont entre autres, le paiement du fonds Covid accordé par le gouvernement aux producteurs et dénoncer « l’injustice » que les producteurs et les organisations professionnelles subiraient.

Face à la situation de blocage de la filière depuis l’ouverture de la campagne de café-cacao le 1er octobre 2021, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a pu convaincre les syndicats de lever leur mot d’ordre de grève. Aux dernières nouvelles, une concertation des acteurs de la filière est prévue ce jeudi 21 octobre 2021, en vue d’arrêter une décision dans ce sens.

« Nous venons de rencontrer les syndicats de la filière café-cacao et les responsables des sociétés coopératives. Depuis un moment, il y a une grève au niveau des zones de production de cacao. Je pense qu’il y a un malentendu sur l’information par rapport aux 17 milliards de FCFA« , a expliqué le ministre.

Publicité 2

Lire aussi: « Il a fait plein d’erreurs, mais qu’il repose en paix ! » – Trump attaque Colin Powell après sa mort

Outre la filière café-cacao, les principales filières d’exportation (anacarde, coton, hévéa, palmier à huile, banane dessert, ananas, mangue) et de productions alimentaires (riz, maïs, manioc, banane plantain, légumes, aviculture, porci-culture, aquaculture) sont concernés par le PURGA.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page