À la UneUSA
A la Une

« Il a fait plein d’erreurs, mais qu’il repose en paix ! » – Trump attaque Colin Powell après sa mort

L’ancien président américain Donald Trump s’en est pris à l’ancien secrétaire d’État américain, le général Colin Powell, le qualifiant de renégat qui « a fait beaucoup d’erreurs ».


Powell, 84 ans, est décédé lundi des complications liées à la COVID-19 alors qu’il était complètement vacciné. Il luttait contre également contre un cancer du plasma sanguin qui peut paralyser le système immunitaire, le laissant vulnérable au virus mortel.

Publicité


Républicain de longue date, Powell a apparemment agacé Trump en soutenant les démocrates lors des récentes élections présidentielles alors que le GOP virait fortement à droite. L’homme d’État à la retraite a également qualifié une fois Trump d’inapte à la Maison Blanche.


Trump dans un communiqué a, après la mort de Powell, rappelé à ses partisans que le général était un architecte de premier plan de la guerre sanglante des États-Unis en Irak, à laquelle Trump s’est fermement opposé. 


Des années plus tard après la guerre, Powell a admis ses fausses affirmations sur les programmes d’armement de Saddam Hussein, qualifiant cela de « tache » sur sa carrière.

Donald Tump a accusé M. Powell d’être « un prétendu républicain », « toujours prompt à attaquer les autres républicains », une critique qu’il a souvent formulée au sujet de celui qui fut le premier Afro-Américain à occuper les postes de chef d’état-major des armées puis de secrétaire d’État.

« Il a toujours été le premier à attaquer d’autres républicains », a déclaré Trump dans un message électronique. « Il a fait plein d’erreurs, mais de toute façon, qu’il repose en paix !

Publicité 2

Il a noté avec sarcasme qu’il était « merveilleux » de voir les médias traiter Powell avec respect malgré ses faux pas, en particulier son rôle dans le lancement de la deuxième guerre avec l’Irak.

“Merveilleux de voir comment les médias de désinformation traitent feu Colin Powell, qui a fait de grosses erreurs sur l’Irak et notoirement les soi-disant armes de destruction massive. J’espère que cela m’arrivera aussi un jour”, a écrit l’ancien magnat des affaires.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page