Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Grève au journal « Fraternité Matin »: Voici les raisons

Les journalistes du plus grand quotidien ivoirien, Fraternité Matin ont entamé une grève ce mardi 05 décembre à Abidjan. Ces derniers réclament le départ de Venance Konan, le Directeur Général, et de son adjoint, qu’ils accusent de mauvaise gestion.

Marc Yévou, journaliste à Fraternité, a déclaré à l’AFP « On exige le départ du directeur (Venance Konan) et de son adjoint (Sakanoko Mohamed Lamine) pour mauvaise gestion ». Ce dernier a souligné un mouvement des quatre syndicats et l’ensemble du personnel. Le portail de la maison de presse est resté fermé ce mardi, empêchant ainsi l’entrée des responsables de l’entreprise.

« Il y a un plan de restructuration, un plan social validé par l’État qui nous a donné les moyens pour l’appliquer. C’est tout à fait normal que les employés s’inquiètent et manifestent », a affirmé à l’AFP Venance Konan, journaliste-écrivain, figure de la presse ivoirienne. « Je les appelle à la discussion pour que tout se passe de façon normale afin que personne ne soit lésé, car qui dit plan social, parle de licenciement », a-t-il poursuivi.

Pour l’Etat, ce plan de restructuration permettra d’éviter la faillite à Fraternité Matin. Le groupe est confronté depuis plusieurs années à des difficultés au niveau de la gestion opérationnelle peu efficace, ainsi que par de très fortes tensions de trésorerie et des comptes qui sont déséquilibrés.

« Ceux qui ont tué l’entreprise ne peuvent la redresser », se sont écriés des manifestants réunis au sein de l’entreprise. « Les employés ne doivent pas payer pour la mauvaise gestion de leur direction », a déploré le secrétaire général du Syndicat national des professionnels de la presse de Côte d’Ivoire (Synapp-CI), Guillaume Gbato.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!