Côte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire : KKB allume Guikahué et annonce sa probable candidature à la présidentielle prochaine

Kouadio Konan Bertin alias KKB, ancien candidat à l’élection présidentielle de 2015, et ex-président des jeunes de Parti Démocratique de Côte d’Ivoire a animé une conférence de presse mardi au Palm Club à Abidjan Cocody. L’homme a déploré le rejet de sa candidature au PDCI et a annoncé sa probable candidature à la future présidentielle d’octobre prochain.

Lors de sa conférence de presse tenue devant un parterre de médias nationaux et internationaux, l’ex-conseiller d’Henri Konan Bédié, patron de PDCI-RDA a d’abord fustigé le rejet de sa candidature au sein de son parti et a indiqué que le comité en charge de l’organisation des primaires était “aux ordres” et “non indépendant”.

Publicité

“Il apparaît donc clairement que le député qui a rendu la décision d’invalidation de ma candidature pour n’avoir pas su faire preuve est disqualifié et cette invalidation pour moi un sans effet. La décision prise par ce comité aux ordres est un attentat contre la démocratie. Elle est l’oeuvre d’un escadron servile uniquement motivé par la préservation de ses intérêts”, a-t-il déclaré.

KKB a exprimé tout son regret face aux agissements de la direction du PDCI-RDA. Pour lui, son parti, le PDCI-RDA devait donner l’exemple de la Démocratie en Côte d’Ivoire, en organisant une élection interne saine. Il a par ailleurs indiqué qu’il ne fera pas de recours, à cause de selon lui “l’amour qu’il a pour son parti”.

Le bras droit d’Henri Konan Bédié s’est offusqué des décisions prises par les membres de la direction du PDCI. Il accuse le secrétaire général de ce parti, en occurrence Maurice Kacou Guikahué de conduire le PDCI droit dans le mur.

Il a aussi fait des révélations sur les evénements politiques qui se sont déroulés juste après 1999, lors de la chute du Sphinx de Daoukro du pouvoir d’Etat. KKB a indiqué qu’après la chute du pouvoir Bédié qui s’est achevé par un exil en France de Bédié, Maurice Kacou Guikahué a tenté de renverser celui-ci pour confier le PDCI à feu Guei Robert qui venait de prendre le pouvoir.

Répondant à la question de savoir s’il sera candidat à l’élection présidentielle de 2020, KKB a indiqué que cela n’est pas exclu mais il consultera ses collaborateurs afin de situer clairement l’opinion publique sur cette question.

Publicité 2

Rappelons qu’avant 2015, l’ancien député de Port Bouët, avait commencé fustiger le pouvoir en place et avait invité son parti à présenter un candidat à l’élection présidentielle de 2015. Ses positions rigides lui ont coûté son poste de député à l’assemblée nationale. Parti en tant que candidat indépendant à l’élection présidentielle de 2015, il s’est retrouvé troisième sur une dizaine de candidats.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer