Côte d'Ivoire
A la Une

Côte d’Ivoire : l’ancienne Première Dame Simone Gbagbo lance son parti politique

L’ancienne première dame ivoirienne Simone Gbagbo a officiellement lancé son parti politique trois ans avant l’élection présidentielle. Candidate unique, Simone Gbagbo est devenue samedi présidente du MGC, Mouvement des générations capables. Cette décision est une preuve supplémentaire de la fin de son partenariat avec Laurent Gbagbo, auprès duquel elle s’est tenue pendant les dix années de sa présidence et ses déboires judiciaires.

« Nous sommes un parti qui a pour idéal de construire une Côte d’Ivoire réconciliée, pleine de justice et d’équité », a déclaré Simone Gbagbo après avoir été nommée présidente du MGC (Mouvement des générations capables) à Abidjan.

5

La femme politique de 73 ans a critiqué le processus de réconciliation nationale d’Alassane Ouattara, dans le cadre duquel son ex-mari a bénéficié d’une grâce présidentielle il y a deux semaines. « La grâce présidentielle accordée au président Laurent Gbagbo au titre de l’amnistie pèse davantage sur l’atmosphère sociopolitique du pays, donc nous ne dirons pas merci à Alassane Ouattara », a commenté l’ancienne première dame.

L’amnistie de Laurent Gbagbo pourrait encore l’empêcher d’être candidat à l’élection de 2025. Le couple Laurent et Simone Gbagbo a été condamné pour son rôle dans les violences postélectorales de 2010. Condamnée en 2015 dans son pays à 20 ans de prison pour « atteinte à la sûreté de l’État », elle a également bénéficié en 2018 de la loi d’amnistie.

Samedi, la présidente du MGC a déclaré que son parti s’engageait à lutter contre la discrimination, et à défendre la loyauté, l’intégrité et l’incorruptibilité.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page