Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire : l’artiste Debordo Leekunfa aux trousses du président Ouattara

L’artiste Couper-Décaler Debordo Leekunfa semble détenir un message d’urgence pour le président Alassane Ouattara. Loin de lui demander de l’argent, cette urgence ne requiert plus qu’une seule chose : rencontrer le président de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara…pour “un grand intérêt” du pays.

Patrick Tanguy Séry Digbeu, connu sous le nom de Debordo Leekunfa, c’est l’homme du Couper-Décaler ivoirien qui ne mache pas ses mots, mais non seulement ! il est toujours au rendez-vous quand il s’agit « sauver » des affaires. On comprendra pour quoi il manifeste très vivement son désir de rencontrer le président Alassane Ouattara.

Publicité

Le président Alassane Ouattara qui avait en effet annoncé le jeudi 5 mars dernier, à Yamoussoukro, lors d’une rencontre avec les députés et sénateurs, qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle d’octobre 2020 est dernièrement pris au cou. Pour une raison toute simple : le chef de l’Etat est plébiscité par une grande majorité de militants de son parti, le Rhdp afin qu’il revienne sur sa décision à cause de la mort subite du candidat désigné par lui, feu Amadou Gon Coulibaly.

«Je vous demande de me laisser le temps du recueillement et de la récupération avant de vous donner une réponse très prochainement», a affirmé le président Alassane Ouattara lors du Conseil Politique du RHDP le 29 juillet dernier .

Que fera-t-il ? Dans l’attente de cette réponse presqu’existentielle, Debordo Leekunfa juge bon de rencontrer le président de la République.

D’après certaines publications sur sa page Facebook, il a message fort pour le président. “Président, écoutez-moi s’il vous plaît, ceux qui vous font négliger mes propos sont des ennemis de cette Côte d’Ivoire. Je n’ai pas besoin de votre argent, loin de là, je suis du peuple et je vois et j’entends tout”, a posté l’artiste avant de revenir à la charge dans une autre vidéo sur sa page Facebook.

Publicité 2

“Je ne suis pas en train de demander de l’argent au Président Alassane Ouattara. Ce n’est pas la première fois que je demande à rencontrer le Président de la République. Je l’ai fait en janvier, mais j’ai été banalisé… ce n’est pas pour moi Debordo que je veux le rencontrer, mais plutôt pour la Côte d’Ivoire. Notre pays est juteux. Je n’ai pas envie de le voir plonger dans un chaos hors du commun”, a-t-il lancé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page