Côte d'Ivoire People Politique

Côte d’Ivoire : le préfet d’Abidjan a démissionné, il serait annoncé à la primature !

Vincent

Le préfet de la ville d’Abidjan a annoncé sa démission le mercredi 26 août 2020. L’information s’est répandue dans la capitale économique ivoirienne comme une traînée de poudre. L’homme serait en instance de rejoindre la primature selon certaines indiscrétions.

C’est le mercredi soir que la nouvelle de la démission du préfet hors grade, Vincent Toh Bi Irié est tombée. Le service courrier du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation de Sidiki Diakité a reçu la lettre de démission de Vincent Toh Bi Irié, 50 ans, dans la soirée.

Très tôt sur les réseaux sociaux, les internautes se sont mis à se poser plusieurs questions sur cette démission brusque et inattendue.

Pour l’instant les raisons de sa démission n’ont pas encore été signifiées. Certains critiques ont évoqué des raisons de disgrâces tandis que d’autres ont indiqué qu’il est probable que l’homme très aimé par les populations Abidjanaises, en raison de ses actes humanistes rejoigne le cabinet du Premier Ministre, Hamed Bokayoko.

Le préfet d’Abidjan était le directeur de cabinet d’Hamed Bakayoko au ministère de l’Intérieur, bien avant d’être nommé préfet de la région des Lagunes, préfet d’Abidjan, par le Président Alassane Ouattara, en 2018. Les liens entre les deux hommes ne datent donc pas de maintenant.


Pour les tenants de cette thèse, il s’agirait bel et bien d’une promotion et non d’une disgrâce. Cependant il faut noter que le préfet d’Abidjan, en fin communicateur utilise beaucoup les réseaux sociaux pour véhiculer ses messages. En raison de ses sorties incessantes sur les réseaux sociaux, le pouvoir lui aurait intimé l’ordre de limiter ses sorties.

Très proche des populations l’homme était aux côtés des populations lors des inondations, et a fait plusieurs sorties au sujet des dockers, les hommes sans loi qui s’arrogent le titre de maîtres du transport urbain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *