À la Une AfrikWoman Divers

Côte d’Ivoire : les t.ueurs de l’institutrice de Man et de son fils arrêtés

Le 28 novembre 2023, la Côte d’Ivoire a été secouée par une tragédie dévastatrice alors qu’une institutrice, Dame Keke Loyotto Christelle Flavie , accompagnée de son enfant de 7 ans, a été retrouvée morte dans des circonstances choquantes dans la ville de man dans le paisible village de Gbantongouin. Cette perte douloureuse a suscité une vague d’émotion et de consternation dans le pays.

La victime, était une enseignante dévouée, engagée dans l’éducation des jeunes esprits ivoiriens. Son décès tragique a laissé la communauté éducative et ses proches sous le choc, soulignant la vulnérabilité de la vie quotidienne.

L’institutrice, décrite comme passionnée par son métier, avait la responsabilité importante de façonner l’avenir des générations futures.

L’événement a été particulièrement marqué par le fait que l’enfant de 7 ans de l’institutrice a également perdu la vie dans cette tragédie. Cette double perte a amplifié l’ampleur du chagrin et a généré une réflexion collective sur la nécessité de renforcer la sécurité et la protection des citoyens, en particulier des enseignants qui contribuent de manière significative au développement de la société.

Les autorités locales ont réagi rapidement à cette tragédie, lançant une enquête approfondie pour élucider les circonstances entourant la mort de l’institutrice et de son enfant.

Le t.ueur de Man a quelques jours après son acte 0dieux été  capturé avec sa complice qui n’est d’autre que sa concubine. Un troisièmes complice toujours Recherché

L’objectif est de traduire en justice les responsables de ce cr!me 0dieux, offrant ainsi un semblant de réconfort à une communauté en deuil.


L’affaire a également mis en lumière la nécessité d’une sensibilisation accrue aux problèmes de sécurité, ainsi que la mise en place de mesures préventives pour protéger la vie des citoyens. Des voix se sont élevées pour exiger des efforts supplémentaires visant à assurer la sécurité des enseignants et des élèves, soulignant l’importance cruciale de l’éducation dans la société.

En ces moments difficiles, la nation pleure la perte de cette enseignante dévouée et de son enfant, et exprime sa solidarité envers la famille endeuillée. La tragédie souligne l’importance de la vie humaine et la nécessité continue de travailler ensemble pour créer un environnement où chacun peut vivre en toute sécurité et poursuivre ses rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *