Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Les TIC au secours des populations ivoiriennes!

La Côte d’Ivoire a intégré depuis novembre 2017 le classement de l’indice de développement des TIC publié par l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Cette affirmation a été portée récemment par Bruno Koné, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement ivoirien.

Approché par AfrikMag, il soutient que le digital est une solution pour l’amélioration des conditions de vie des populations en Côte d’Ivoire.

Publicité

‘‘Le digital doit être une solution pour l’amélioration des conditions de vie des populations’’, a-t-il lâché à la première édition de l’African Digital Week.

L’African Digital Week, faut-il le souligner, est une nouvelle plateforme de réseautage, de partage d’expérience et de brassage des cultures numériques. Le thème de cette 1ère édition de l’African Digital Week est ‘’quel modèle de transformation digitale pour réussir un développement économique et social de l’Afrique’’.

Bruno Koné a aussi annoncé que la Côte d’Ivoire a intégré pour la première fois depuis novembre 2017 le classement de l’indice de développement des TIC, publié par l’Union internationale des télécommunications (UIT). Il a aussi confié à notre rédaction que ce classement est ‘’le résultat d’un travail acharné des acteurs du secteur’’.

« Au cours de l’année 2012, nous avons autorisé l’établissement de réseaux 3G, (…) nous avons engagé la première phase de la construction d’un réseau national filaire (backbone), en fibre optique, en vue du maillage du territoire national », a-t-il ajouté, précisant que « du côté des opérateurs privés, deux nouveaux câbles sous-marins en fibre optique permettent de renforcer la desserte de notre pays à partir de l’international ».

Il a également indiqué que la Côte d’Ivoire compte à ce jour 30 millions d’abonnés au téléphone mobile, 17 millions à internet, et 10 millions d’utilisateurs des solutions de paiement mobile.

Le ministre s’est engagé à poursuivre la construction du réseau filaire national de sorte à le porter aux 7.000 Km prévus, la finalisation en cours du renforcement de la couverture du réseau fixe détruit.

Pub


Mais aussi, la mise en œuvre des programmes de vulgarisation et d’aide à la facilitation de l’accessibilité des populations à l’usage des TIC, l’amélioration de la couverture du territoire et des populations et la poursuite de la baisse des tarifs, aussi bien des communications que de l’internet et des équipements terminaux.

Crédit photo: lebabi

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer