À la UneCôte d'IvoireSanté
A la Une

Côte d’Ivoire-Mesures contre la Covid-19/ Alassane Ouattara désavoue son ministre de la santé et sauve les maquis, bars, et lieux religieux

Le Conseil National de Sécurité s’est réuni le jeudi 21 janvier pour prendre des mesures relativement à la recrudescence des cas de covid-19 en Côte d’Ivoire. Au terme de la rencontre, les maquis, bars, et lieux de spectacle et religieux peuvent respirer.

Publicité

L’instauration d’un état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire ivoirien du 21 janvier au 28 février; la révision du délai de validité des tests convid-19 de 7 jours à 5 jours; la stricte application des mesures de répression en cas de non-respect des gestes barrières. Tels sont les grandes mesures adoptées par le Conseil de Sécurité présidé par Alassane Ouattara.

On est loin des mesures qui ont fuité le 20 janvier 2021 sur les réseaux sociaux. Mesures qui montraient la grosse inquiétude des petits commerces et travailleurs de l’informel. Ces derniers priaient pour ne pas que le gouvernement ferme encore. Idem pour les transporteurs qui ont craint la mesure de confinement d’Abidjan.

Pour le gouvernement et le Conseil National de Sécurité, l’augmentation des nouveaux cas s’explique « essentiellement par le non-respect, pendant la période des fêtes de fin d’année, des mesures barrières, notamment le port du masque, la distanciation physique et le lavage des mains ». Alassane Ouattara sauve ainsi les maquis, Bars et lieux religieux, en ne suivant pas les recommandations du ministre de la Santé. Ce dernier préconisait des mesures plus drastiques.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page