Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire/ Sale temps pour des acteurs d’une vidéo spiritualiste qui fait le buzz

Une vidéo spiritualiste publiée sur la toile depuis le weekend dernier ne cesse de créer le buzz. Après avoir créé la psychose chez les internautes, les auteurs de la vidéo auraient été mis aux arrêts pour trouble à l’ordre public.

Depuis cette fin de semaine, une vidéo présentant un rituel en pleine rue d’une commune d’Abidjan active la toile. Cette vidéo a suscité assez de réactions des internautes jusqu’engendrer la psychose. Les présumés auteurs de ce visuel ont finalement avoué qu’elle était une mise en scène pour sensibiliser les jeunes sur les pratiques occultes.

Au dernières nouvelles, ces acteurs ont été arrêtés. Dans la vidéo, l’on pouvait voir des personnes en train de faire des incantations en pleine rue à Angré. Par la suite, un autre jeune dans la même scène tombe et  »meurt » après que l’un des ritualiste lui ait lancé un œuf.

Voir la vidéo ci-dessous:

https://www.facebook.com/100011516312909/videos/687310469058917/

Après l’acte, ces derniers montent dans un véhicule de type 4*4 et s’enfuient, toujours sous les commentaires d’une autre qui s’écrit « ils ont tué le jeune, arrêtez-les« . Cette vidéo de quelques minutes devenue virale sur la toile a choqué bon nombre d’internautes qui l’ont qualifiée de vrai. D’autres sont restés par contre sceptiques.

Après cette scène, les acteurs ont signifié qu’il s’agissait juste d’une mise en scène. L’objectif était de sensibiliser la jeunesse sur la non nécessité des rituels pour se faire de l’argent.

Voir la vidéo ci-dessous:

https://fb.watch/bVHbJjt_pk/


Lire aussi: “Ma petite amie est une sorcière, elle a tué ma collègue et ma mère”

Selon les informations, quatre des six présumés acteurs auraient été interpellés. Il s’agit selon la police des nommés Kéita Ibrahim, Doumbia Aboubacar, Djè Marleine et Moussa Raiga.

En 2021, une vidéo pareille avait fait le buzz sur la toile. Un homme se faisant passer pour un brouteur s’est déshabillé dans un marché. Selon lui, il souhaitait également dénoncer les conséquences des rituels.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page