À la Une

Côte d’Ivoire-Soro condamné/ Bédié demande quelque chose à Alassane Ouattara

Henri Konan Bédié s’est prononcé sur la condamnation de son allié Guillaume Soro. Pour le président du PDCI, cette situation requiert que les acteurs politiques se réunissent autour d’une table pour panser les plaies d’une Côte d’Ivoire qui peine à se remettre de deux décennies de crise. Alassane Ouattara doit en être le pilote croit Henri Konan Bédié.

Publicité

« En ma qualité d’Ancien Président de la République totalement engagé pour le retour de l’unité dans la diversité entre toutes les filles et les fils de la Côte d’Ivoire meurtrie par plus de vingt années douloureuses de crises, j’appelle encore urgemment à un Dialogue National Inclusif afin de trouver ensemble le chemin du pardon et de la réconciliation vraie« , écrit Henri Konan Bédié, quelques heures après le prononcé du verdict contre Guillaume Soro et 18 de ses compagnons d’infortune.

Dans une posture de plaideur, Bédié demande à tous les acteurs politiques, notamment les autorités politiques au pouvoir de sortir des ressentiments des querelles du passé. Pour Bédié, il n’y a que de cette façon que les murs de glace se briseront et que des discussions sur le fond concernant la réconciliation pourront avoir lieu. A cet effet, Bédié a lancé un appel à Alassane Ouattara.

« La grande espérance du bonheur pour tous après tant de souffrance de nos populations doit vaincre nos querelles du passé et nos douleurs. J’ai confiance dans la volonté du Chef de l’Etat à être le pilote de la Côte d’Ivoire réconciliée et rassemblée. », espère le président Bédié.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page