Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire/Terrorisme : Des commanditaires arrêtés à Dakar

Il y a deux ans aujourd’hui, la Côte d’Ivoire a été victime d’un attentat djihadiste, le premier de son histoire…

En effet, le dimanche 13 Mars 2016 à 12h45 min, la vie des populations de Bassam, une cité balnéaire près d’Abidjan, a viré au drame.

Une fusillade a eu lieu dans un quartier touristique de la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam, lieu de tourisme en Côte d’Ivoire, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, et très prisé par les Ivoiriens et les expatriés.

Publicité

Des commanditaires de cette attaque terroriste ont été arrêtés à Dakar au Sénégal, a rapporté le site Senego.com. ce lundi 09 juillet 2018.

« Les services sénégalais, la police et la gendarmerie ont fourni un important travail de renseignement qui a permis de mettre la main sur les commanditaires. Ces derniers sont soupçonnés d’être en contact direct avec les auteurs de cet attentat. L’un d’eux, un certain “Béchir”, a été intercepté à Diamniadio par les éléments de la Sections de Recherches (Sr). Par la suite, d’autres personnes supposées appartenir à une filière liée aux Commanditaires ont été respectivement alpaguées », a écrit le site sénégalais.

L’attaque a fait officiellement 19 morts, dont trois soldats des forces ivoiriennes. Al-Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué l’attaque le soir même.

L’enquête poursuit son cours et le suspect numéro 1 est toujours recherché.

Au total, 38 personnes ont été arrêtées jusque-là en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : afrikmag

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer